Agression pour un masque dans une laverie : trois personnes mises en examen

09 Août, 2020, 16:52 | Auteur: Sue Barrett
  • Les faits se sont déroulés dans une laverie du Val-d'Oise

Se sachant recherchés, deux autres individus se sont présentés mercredi au commissariat d'Enghien, à qui l'enquête a été confiée.

Le premier suspect avait été interpellé mardi à la suite de l'exploitation des images filmées par les caméras de vidéosurveillance, selon le maire (Lr) de Soisy-sous-Montmorency, Luc Strehaiano. "Les auditions vont permettre de déterminer qui a porté les coups", a déclaré une source policière. Dimanche, un homme a été violemment attaqué par quatre hommes dans une laverie à Soisy-sous-Montmorency, dans le Val-d'Oise.

Dimanche après-midi, vers 16h45, un client d'une laverie a demandé à un autre client de porter son masque.

Le quadragénaire lui a alors demandé d'en porter un, car: "c'est écrit", dans la laverie, "que c'est obligatoire" et que "c'est la loi".

Pour Augustin, qui a déposé plainte pour "violences aggravées suivies d'incapacité n'excédant pas 8 jours", " il s'agit une tentative de meurtre. En fin d'après-midi, un homme de 44 ans, habitant le quartier depuis une trentaine d'années, était en train de replier son linge et ses vêtements.

La consigne du port du masque, obligatoire dans les endroits clos pour limiter la propagation du coronavirus, est affichée dans la laverie, a confirmé un membre du conseil syndical de la résidence. "Il m'a dit: 'Je fais ce que je veux'", a-t-il poursuivi, précisant avoir réitéré cette demande vu la configuration des lieux. L'affaire aurait pu en rester à l'altercation verbale si le jeune homme n'était pas sorti, puis revenu avec trois autres hommes. L'expédition punitive, qui n'a duré que quelques secondes, s'est poursuivie une fois la victime au sol, selon ces images. La victime souffre non seulement d'un traumatisme crânien avec une plaie, mais aussi de contusions et de douleurs lombaires, rapporte Le Figaro. Mardi, la secrétaire d'Etat chargée de l'Education prioritaire Nathalie Elimas s'était rendue de son côté au domicile de la victime.

Recommande: