Michelle Obama se confie sur les raisons de sa " légère dépression "

07 Août, 2020, 13:07 | Auteur: Sue Barrett
  • Des soupçons mais pas d'enquête sur Juan Carlos

XALIMANEWS L'ancienne première dame des Etats-Unis Michelle Obama déclare qu'elle souffre d'une " dépression légère " en raison de la pandémie, de l'injustice raciale et de " l'hypocrisie " de l'administration Trump.

Elle a fait ces déclarations lors du deuxième épisode de son podcast éponyme, pour lequel elle interrogeait la journaliste américaine Michelle Norris.

"Elle soutient que pour gérer " les hauts et les bas émotionnels", il faut " se connaître soi-même " et " les choses qui vous apportent de la joie ". D'ordinaire sportive, Michelle Obama admet ne plus avoir envie de pratiquer la moindre activité. Des moments "pendant lesquels on ne se reconnaît pas". "Ce n'est pas une époque pendant laquelle on s'épanouit, spirituellement, poursuit-elle. Je sais que je fais face à une forme de dépression légère", a-t-elle expliqué.

"Pas seulement à cause de la quarantaine, mais aussi à cause des luttes raciales".

"Le simple fait de voir l'administration [du président Donald Trump], en observant l'hypocrisie de celle-ci jour après jour, est déprimant", a-t-elle affirmé.

Les Etats-Unis ont été le théâtre ces derniers mois de manifestations antiracistes sans précédent, provoquées par la mort du quadragénaire noir George Floyd fin mai sous le genou d'un policier blanc.

Michelle Obama a aussi dit dans son podcast qu'il était "épuisant" de se "réveiller et de voir encore une nouvelle histoire sur un homme noir ou une personne noire étant déshumanisé (e), blessé (e), tué (e) ou faussement accusé (e) de quelque chose". "Et cela a conduit à un poids que je n'ai pas ressenti dans ma vie, depuis un certain temps", a-t-elle dit. "Nous traversons quelque chose que personne de notre vivant n'a vécu".

Recommande: