Le nouveau pont de Gênes inauguré

04 Août, 2020, 13:10 | Auteur: Sue Barrett
  • Le chantier du nouveau viaduc de Gènes

"Ce pont est simple et fort comme cette ville et il joue avec la lumière et le vent", a-t-il dit. Mais la cérémonie s'est déroulée en l'absence des familles des défunts qui ont préféré rencontrer dans la plus stricte intimité le président de la République, Sergio Mattarella. Egle Possetti, qui a perdu sa sœur, son beau-frère et ses deux neveux dans la catastrophe, explique dans Le Point : "Tout le monde tend à oublier que ce pont est né parce que 43 personnes sont mortes".

Genova San Giorgio " en l'honneur de Saint-Georges, symbole de Gênes depuis le temps des croisades, le pont dessiné par Renzo Piano, long d'un kilomètre, en forme de bateau et surmonté de 43 pylônes lumineux, a été inauguré dans un climat sobre par respect de la douleur des familles des victimes, rapporte notre correspondante à Rome, Anne Le Nir. "Nous sommes tiraillés entre la douleur et la fierté", a commenté sobrement l'architecte. Le dernier tronçon, long d'environ 1 km, a été posé fin avril et depuis les travaux de finition et les tests de sécurité se sont succédé.

Le 14 août 2018, sous une pluie battante, le pont autoroutier Morandi, du nom de l'ingénieur qui l'avait conçu, s'était effondré et avait entraîné dans sa chute des dizaines de véhicules, sur la route des vacances ou du travail.

L'édifice a été construit par un groupement de plusieurs sociétés italiennes à partir d'un projet de Renzo Piano, né à Gênes et qui a notamment dessiné le Centre Pompidou et le nouveau Palais de justice de Paris.

"C'est un pont (.) qui fait son travail en silence en unissant les deux versants d'une vallée, c'est aussi un pont urbain, car la vallée est en ville, mais il est également fils d'une tragédie", a récemment déclaré M. Piano.

L'écroulement du pont Morandi, situé sur le trajet de l'autoroute reliant l'Italie et la France, a donné lieu à une âpre bataille judiciaire, toujours en cours.

Au banc des accusés figurent de nombreuses personnes et sociétés, dont la société Autostrade per l'Italia (Aspi), gestionnaire de ce viaduc routier et dont le principal actionnaire est la famille Benetton, à travers son groupe Atlantia.

Selon un article paru début juillet dans Il Sole 24 Ore, quotidien italien de référence en matière économique, l'enquête devrait se clôturer d'ici à la fin de l'année, ouvrant la voie à un procès en 2021.

Recommande: