Scandale chez les jeunes, les Verts vont frapper — ASSE

03 Août, 2020, 01:59 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Le communiqué du club

Alors que les jeunes du centre de formation étaient réunis pour assister à la finale de la Coupe de France entre l'ASSE et le PSG (victoire 1-0 des Parisiens), des U17 et U19 du club ont manifestement passé à tabac deux nouveaux arrivants - des apprentis âgés respectivement de 15 et 16 ans - au prétexte d'un bizutage. Deux adolescents roués de coups et qui ont fini par s'en ouvrir à la direction du centre de formation.

Ces dernières semaines, l'AS Saint-Étienne a alimenté l'ensemble des médias français après la mise à l'écart de Stéphane Ruffier.

Ce dimanche, une enquête judiciaire a par la suite été ouverte, nous apprend l'AFP, pour "coups et blessures volontaires sur fond de bizutage".

Les jeunes apprentis ont attendu plusieurs jours avant d'en parler à leurs éducateurs. Un troisième se retrouve quant à lui exclu temporairement. Une information confirmée un peu plus tard dans la soirée par le club ligérien, qui va déposer plainte et précise par ailleurs que les joueurs concernés sont d'ores et déjà mis à pied et exclus temporairement de l'ASSE. C'est la brigade de recherches de la gendarmerie de Saint-Etienne qui s'en chargera.

Cette affaire rappelle des faits survenus en 2019 durant lesquels trois jeunes du centre de formation des Girondins de Bordeaux avaient agressé et blessé un de leurs camarades.

"Quatrième meilleur centre de formation, selon le dernier classement de la Fédération française de football, le club ne peut tolérer des actes inappropriés et contraires aux valeurs inscrites dans son projet sportif d'excellence permettant à de nombreux jeunes joueurs d'intégrer le groupe professionnel", souligne l'ASSE.

Recommande: