L'UE réserve 300 millions de doses de vaccins auprès de Sanofi

03 Août, 2020, 13:04 | Auteur: Aubrey Nash
  • Le français Sanofi avait fait polémique en évoquant en mai la perspective de réserver aux Etats Unis la primeur d'un éventuel vaccin contre le Covid-19

Ainsi la Commission européenne a annoncé vendredi avoir réservé au nom des 27 Etats membres 300 millions de doses du candidat vaccin de Sanofi.

Le candidat vaccin, développé conjointement par le français Sanofi et le britannique GSK, a été sélectionné pour le programme américain "Opération Warp Speed", qui prévoit de dépenser des milliards de dollars pour aider les industriels à développer des vaccins et s'assurer que les Etats-Unis reçoivent rapidement des doses.

Sanofi espère demander une autorisation de mise sur le marché auprès de l'Agence européenne des médicaments pour un vaccin en juin de l'année prochaine.

Les États-Unis sont de loin le pays le plus touché par la pandémie.

Les deux laboratoires comptent commencer " une étude de phase 1/2 en septembre, suivie d'une étude de phase 3 d'ici à la fin de 2020", alors que d'autres candidats pour le vaccin sont à des stades plus avancés. Le site à Wavre contribuera, ainsi que d'autres sites de GSK, à la production d'un milliard de doses de l'adjuvant en 2021.

Avant ce nouvel accord, les Etats-Unis ont déjà dépensé plus de six milliards de dollars depuis mars pour financer des projets concurrents chez des laboratoires établis comme Johnson & Johnson, Pfizer et AstraZeneca et chez deux petites sociétés de biotechnologie, Novavax et Moderna.

Le dernier investissement a le " potentiel d'apporter des centaines de millions de doses sûres et efficaces au peuple américain", a déclaré Azar dans le communiqué.

"Des discussions actives sont en cours avec la Commission européenne ... pour garantir l'accès mondial" à ce futur vaccin contre la Covid-19. En 2021-2022, les deux partenaires prévoient également de mettre une portion significative de leur production totale à la disposition de l'initiative mondiale "Access to COVID-19 Tools (ACT) Accelerator", une collaboration internationale de chefs de gouvernement et de dirigeants d'organisations internationales de santé, d'entreprises et d'organismes caritatifs pour accélérer le développement, la production et l'accès équitable à des tests de dépistage de la COVID-19, ainsi qu'à des traitements et vaccins contre cette maladie.

"Le besoin d'un vaccin pour la prévention de la Covid-19 est considérable et un seul vaccin ou une seule entreprise ne suffira pas pour répondre à la demande mondiale en la matière", a commenté Thomas Triomphe, Vice-Président Exécutif et Responsable Monde de Sanofi Pasteur.

Sous la pression, il a par la suite indiqué qu'il serait accessible à tous en même temps. Le pays aurait désormais sécurisé 250 millions de doses de vaccin contre le coronavirus. "Actuellement, 165 laboratoires cherchent un vaccin".

Recommande: