Les stratégies du Maroc pour la relance économique post-Covid19

03 Août, 2020, 20:54 | Auteur: Sue Barrett
  • Fête du trône Le Roi appelle à davantage de mobilisation pour surmonter la crise liée au coronavirus

Ce programme va d'abord porter sur la généralisation de l'Assurance Maladie Obligatoire (AMO) et des allocations familiales. "J'en appelle à leur patriotisme, à leur sens des responsabilités individuelles et collectives", a exhorté le Souverain.

Pour le roi, il est aussi question, en plus de contrecarrer la pandémie, du " remédier à ses répercussions économiques et sociales dans le cadre d'une vision prospective globale mettant à profit les enseignements tirés de la période en cours ", avance le chef de l'Etat, constatant " un certain nombre d'insuffisances qui touchent particulièrement le domaine social: comme la dépendance de certains secteurs aux aléas extérieurs, la taille du secteur informel et la faiblesse des réseaux de protection sociale, notamment à l'égard des franges de la population en situation de grande précarité ", affirme le roi dans son discours.

Le Roi Mohammed VI a souligné l'ampleur de la crise et ses fâcheux impacts sanitaires, mais aussi économiques et sociales.

Pour sa toute première intervention télévisée depuis le début de la pandémie, le souverain marocain a frappé fort avec l'annonce de l'injection de 120 milliards de dirhams, soit 11 milliards d'euros, dans l'économie du royaume.

" A ce propos, Je M'adresse à toutes les forces vives de la Nation: Je les engage à adhérer vigoureusement aux efforts déployés à l'échelle nationale pour dépasser la conjoncture actuelle et faire face à ses répercussions économiques et sociales".

Et surtout, comment seront financées ces aides? "Cette somme a permis le financement des mesures d'appui social et l'achat du matériel médical nécessaire", a détaillé le Roi Mohammed VI. "Par ailleurs, 5 milliards de dirhams seront affectés à la Caisse Centrale de Garantie, dans le cadre de la relance économique". Le Souverain a été, on ne peut plus clair sur ce sujet.

Le Roi a annoncé un certain nombre d'initiatives pour relancer l'économie, notamment le lancement d'un ambitieux plan de relance économique pour permettre aux secteurs productifs de se redresser et d'accroître leur capacité à créer des emplois et à préserver les sources de revenus.

"En outre, un Fonds d'investissement stratégique devrait être créé, a estimé le Souverain, expliquant que ce Fonds devrait servir à " remplir une mission d'appui aux activités de production, d'accompagnement et de financement des grands projets d'investissement public-privé " dans plusieurs domaines et devra compter sur la " coordination et la rationalisation des différents Fonds de financement " pour instaurer un " cadre contractuel constructif qui sera à la hauteur des défis du moment et des attentes des Marocains ".

La mise en place du Plan de la relance économique sera également accompagnée par "une réforme profonde du secteur public" afin de "corriger les dysfonctionnements structurels des établissements et des entreprises publics, garantir une complémentarité et une cohérence optimales entre leurs missions respectives et, in fine, rehausser leur efficience économique et sociale".

À cette fin, le souverain a appelé à la création d'une Agence nationale dont la mission consistera à assurer la gestion stratégique des participations de l'Etat et à suivre la performance des établissements publics. Mais le roi met en garde contre "toute instrumentalisation de ce noble projet sociétal à des fins politiques".

Le vice-ministre Pham Quang Hiêu a saisi cette occasion pour présenter ses vœux au peuple marocain à l'occasion de la Fête du trône, affirmant l'attachement du Vietnam à sa relation d'amitié avec le Maroc, avant d'indiquer que l'année 2021 sera l'occasion de célébrer conjointement le 60 anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques, marquant une longue histoire de liens bilatéraux.

Recommande: