Les deux astronautes transportés par SpaceX entrent dans l'ISS

03 Août, 2020, 09:35 | Auteur: Lynn Cook
  • SpaceX a lancé deux astronautes dans l'espace une première historique

Le président américain, qui a assisté au décollage de la fusée développée par une entreprise privée, dirigée par l'homme d'affaires Elon Musk, a fait preuve d'un enthousiasme débordant après le premier vol habité lancé par la Nasa depuis 2011.

SpaceX est devenue samedi la première entreprise privée à envoyer deux astronautes de la NASA en direction de la Station spatiale internationale (SSI).

La capsule Crew Dragon a décollé samedi à 21h22, heure française, depuis la Floride.

" Le succès de la mission nous offrira des opportunités supplémentaires qui profiteront à l'ensemble du programme international ", a déclaré le cosmonaute Sergei Krikalev, directeur exécutif de Roscosmos pour les programmes spatiaux en équipage, dans une brève allocution vidéo.

La mission peut sembler un pas modeste dans l'exploration spatiale: " Bob " et " Doug " n'iront ni sur la Lune ni vers Mars, seulement dans la vieille station spatiale, à 400 km de la Terre, où Russes et Américains vont et viennent depuis 1998. @AstroBehnken and @Astro_Doug have finally arrived to the orbiting laboratory in @SpaceX's Dragon Endeavour spacecraft. SpaceX est la seule société au monde à récupérer ainsi ses lanceurs. "Il est brillant et capable", a loué le patron de la Nasa, Jim Bridenstine, vendredi. Une dizaine de minutes plus tard, elle plaçait en orbite sans encombre la capsule Crew Dragon.

Le chemin de SpaceX jusqu'à ce lancement n'aura pas été linéaire.

Se levant lentement au début, la fusée s'est ensuite élancée comme un javelot argenté dans un ciel humide, trois jours après qu'un lancement antérieur eut été annulé en raison de préoccupations concernant la foudre et d'autres conditions météorologiques dangereuses. Une fusée a explosé au sol, une autre peu après le lancement avec un ravitaillement pour l'ISS. Le programme aurait dû commencer en 2017. Des écrans tactiles ont remplacé boutons et manettes. Un seul cordon "ombilical" relie les combinaisons aux sièges pour fournir air frais et communications aux deux hommes, habillés de combinaisons spatiales ajustées, dessinées avec l'aide d'un costumier d'Hollywood.

Sous les yeux du monde entier, et de Donald Trump, qui avait fait le déplacement jusqu'au Centre Spatial Kennedy en Floride, les astronautes se sont retrouvés propulsés en dix minutes 200 km au-dessus des océans, filant à 20 fois la vitesse du son vers la Station spatiale internationale (ISS) qu'ils devraient atteindre ce dimanche à 20h29 si tout se passe bien.

Recommande: