Révélation de John Bolton dans son livre — USA

01 Août, 2020, 17:37 | Auteur: Sue Barrett

Ces informations ont été relayées par le Wall Street Journal qui cite des extraits du livre à venir de l'ex-conseiller à la sécurité nationale du Président américain, John Bolton. "Tout à coup, Trump a fait basculer la conversation sur l'élection présidentielle à venir, fait allusion au potentiel économique chinois et demandé à Xi de l'aider à gagner", écrit-il.

L'ancien conseiller à la sécurité nationale des États-Unis, John Bolton, prend la parole lors de sa conférence à l'Université Duke de Durham, Caroline du Nord, le 17 février 2020.Jonathan Drake /. Il inclurait notamment des extraits fuités du procès d'impeachment du président, révélant que ce dernier aurait associé l'aide militaire ukrainienne à une enquête sur le fils de l'ancien vice-président Joe Biden.

La décision n'est qu'une victoire temporaire pour Bolton, dans la mesure où l'affaire civile engagée par le gouvernement contre lui pour sa violation présumée de son accord de non-divulgation est toujours en cours. "Et nous ne pouvions l'accepter".

En plein sommet Trump-Kim, le chef de la diplomatie américaine fait ainsi glisser au conseiller cette note, au sujet du président: "Il ne raconte que des conneries". Un juge fédéral américain a refusé, samedi 20 juin, d'interdire la sortie du livre explosif de l'ex-conseiller de Donald Trump, John Bolton.

"Ces gens doivent être exécutés, ce sont des ordures", lui aurait dit le président républicain.

Bolton décrit un président américain qui aurait des connaissances très, très limitées sur le monde extérieur. "Selon lui, lors de l'entretien en 2018 avec l'ancienne première ministre britannique Theresa May, un officiel britannique a appelé le Royaume-Uni " une puissance nucléaire", et Trump a ainsi répliqué: " Oh!

Selon Bolton, briefer le président américain sur la géopolitique ne sert à rien car Trump "passe la majeure partie de son temps à parler au lieu d'écouter".

L'action en justice avance que d'autres membres du Conseil de sécurité nationale, disposant " de plus grandes connaissances leur permettant d'identifier et de déterminer le contenu confidentiel " ont conclu que le livre incluait en effet des informations classées secrètes, mais que John Bolton " était apparemment insatisfait de l'avis du Conseil de sécurité nationale " et a tout de même prévu la publication sans y avoir été autorisé.

L'ancien conseiller en profite pour mettre en cause d'autres membres de la présidence Trump, à commencer par le secrétaire d'Etat Mike Pompeo. En se chargeant de publier son livre sans obtenir l'approbation finale des autorités nationales de renseignement, Bolton a en effet pu causer un tort irréparable au pays. D'après le livre, Donald Trump n'a jamais été avare de louanges à l'égard de Xi Jinping - jusqu'à l'arrivée du coronavirus. "Donner ce CD à Kim est resté une priorité [de Trump] pendant plusieurs mois", explique Bolton.

Recommande: