La nouvelle ère du transport spatial avec Crew Dragon — Vidéo

01 Août, 2020, 18:35 | Auteur: Lynn Cook

Il s'agit du premier vol habité parti des États-Unis en neuf ans. "Dragon, SpaceX: malheureusement, nous n'allons pas lancer aujourd'hui", a annoncé aux deux astronautes à bord de la capsule Crew Dragon le directeur du lancement de SpaceX, au centre spatial Kennedy en Floride.

Cela s'est joué à une dizaine de minutes près, selon SpaceX, mais la fusée était obligée de décoller à 16H33 exactement et ne pouvait pas attendre cette dizaine de minutes que le temps se dégage, car l'heure du lancement était fixée afin de coordonner la trajectoire de la capsule et celle de la Station spatiale internationale, que les astronautes doivent rejoindre dans cette mission de démonstration.

In fine, les responsables de la NASA ont donné le feu vert pour confier à SpaceX deux de ses astronautes, et parlent des "miracles" de ce partenariat d'un nouveau genre, qui fonctionnait déjà bien pour la livraison de fret à l'ISS depuis 2012.

"L'entourage de Donald Trump, qui a assisté au lancement de la fusée en Floride samedi, n'a d'ailleurs pas manqué de faire de ce lancement un événement politique, à cinq mois de l'élection présidentielle".

"Le monde entier a suivi cette mission et nous sommes tellement, tellement fiers de tout ce que vous avez fait pour notre pays, et en réalité pour inspirer le monde", les a félicité depuis la Terre le patron de la NASA, Jim Bridenstine, juste après leur arrivée.

La Nasa, pourtant, y voit une " révolution", car SpaceX va redonner aux Etats-Unis un accès à l'espace, low cost, moins cher que ses programmes précédents.

Le chemin de SpaceX jusqu'à ce lancement n'aura pas été linéaire. Ses trois premiers lancements échouèrent.

Douze minutes après le décollage, la capsule Crew Dragon a commencé son entrée dans une orbite stable et l'engin spatial a réussi à se détacher des deux propulseurs de la fusée du Falcon 9, dont le premier est censé se poser sur une barge dans l'océan Atlantique. Le programme aurait dû commencer en 2017. L'intérieur est dominé par le blanc, l'éclairage est plus subtil. Un seul cordon " ombilical " relie les combinaisons aux sièges pour fournir air frais et communications aux deux hommes.

Si elle est certifiée comme sûre après sa mission dans l'espace, laquelle pourrait durer jusqu'en août, les Américains ne dépendront plus des Russes pour accéder à l'espace. Contrairement aux navettes, dont une a explosé en 1986 après le décollage (Challenger), Dragon peut s'éjecter en urgence si la fusée a un problème. SpaceX a promis à la Nasa six allers-retours vers l'ISS avec quatre astronautes à bord pour trois milliards de dollars.

Recommande: