Vers l'acquisition d'un site en Afrique du Sud — Air Liquide

31 Juillet, 2020, 17:08 | Auteur: Aubrey Nash
  • Air Liquide assurait déjà l'exploitation d'unités de production d'oxygène sur le site de Secunda

Le spécialiste des gaz industriels Air Liquide a annoncé mercredi avoir signé un accord de négociations exclusives avec le groupe sud-africain d'énergie et de chimie Sasol en vue d'acquérir un site de production d'oxygène.

Air Liquide espère réduire de 30 % à 40% à l'horizon 2030 les émissions de CO2 liées à la production d'oxygène du site, par le biais d'un plan pluriannuel de modernisation. L'investissement initial pour s'emparer de l'ensemble du site de production de Secunda, près de Johannesburg, s'élèverait à 8,5 milliards de rands sud-africains, soit environ 440 millions d'euros. Partagez-le avec vos amis avec les boutons ci-dessous.

Pour la dernière en date, mise en service en février 2018, Air Liquide avait investi en nom propre 200 millions d'euros pour construire et exploiter une unité, d'une capacité totale de 5 000 tonnes d'oxygène par jour, alors que les plus grandes unités opérées jusqu'alors par Air Liquide se limitaient à 3 000 tonnes.

Les deux parties ont l'intention de négocier l'accord définitif dans les prochains mois.

"L'acquisition et l'exploitation de toutes les unités de production d'oxygène du site de Sasol Secunda, représentent une étape clé dans la relation à long terme que nous entretenons avec Sasol depuis 40 ans, et nous sommes heureux de pouvoir la renforcer pour les années à venir". Elle permettra à de nouvelles équipes de rejoindre celles du groupe déjà présentes sur le site.

Recommande: