Procédure pénale ouverte en Suisse contre Gianni Infantino — Foot

31 Juillet, 2020, 02:22 | Auteur: Ruben Ruiz
  • AP Le président de la Fédération internationale de football-association

Ce jeudi, la justice suisse a annoncé dans un communiqué que le procureur fédéral extraordinaire "ouvre une procédure pénale contre le président de la FIFA Gianni Infantino et le premier procureur du Haut-Valais Rinaldo Arnold." et leur reproche un "abus d'autorité ", une "violation du secret de fonction " et une "entrave à l'action pénale " dans le cadre de l'affaire du Fifagate.

Le procureur extraordinaire a désormais conclu qu'"il existe des éléments constitutifs d'un comportement répréhensible" relatif aux rencontres entre les deux hommes. Ce, à cause des entrevues informelles menées en 2016 et 2017 avec Michael Lauber, ex-procureur général de Suisse, chargé de mener les enquêtes sur le " Fifagate ".

La Fifa a annoncé dans la foulée qu'elle prenait "acte de la décision".

Michael Lauber, ancien patron du parquet fédéral suisse âgé de 54 ans, est dans le collimateur depuis de longs mois pour sa gestion des procédures relatives au "Fifagate" qu'il supervisait.

Stefan Keller a été nommé fin juin pour examiner des plaintes pénales déposées contre, entre autres, Michael Lauber et Gianni Infantino. Lauber et Infantino, a demandé une levée d'immunité de M. Lauber afin de pouvoir également engager des poursuites contre lui.

Mais le flou juridique dans lequel ces rendez-vous se sont déroulés soulève la question d'une potentielle collusion entre la Fifa et la justice suisse.

La Fifagate, une affaire qui a débuté en 2015, vise à démanteler un vaste système de corruption au sein de la FIFA et elle a déjà fait un grand nombre de victimes.

Recommande: