La première puissance mondiale entre officiellement en récession — États-Unis

31 Juillet, 2020, 04:45 | Auteur: Aubrey Nash
  • Les Etats Unis encaissent un choc historique comme la plupart des grandes économies

L'économie allemande a chuté de plus de 10% au deuxième trimestre 2020 avec une baisse drastique des importations et exportations, ainsi que des dépenses des consommateurs. L'annonce a été faite ce jeudi par le département du Commerce, qui estime que le PIB a connu une chute de 32,9%.

La mesure utilisée aux Etats-Unis pour estimer la croissance est l'évolution en rythme annualisé, qui compare le PIB à celui du trimestre précédent, et projette l'évolution sur l'année entière à ce rythme. Ce qui diffère du glissement annuel, qui compare le PIB à celui du même trimestre de l'année précédente.

Par ailleurs, les nouvelles demandes hebdomadaires d'allocations chômage ont une nouvelle fois augmenté à 1,43 million la semaine dernière, un nombre supérieur aux attentes des analystes, selon les chiffres publiés jeudi par le département du Travail. La comparaison avec d'autres pays est donc rendue difficile.

La chute du PIB "reflète la réponse apportée au Covid-19, avec des mesures de confinement imposées en mars et en avril", a résumé le département du Commerce. Les investissements privés ont eux baissé de 49 %.

Sans surprise, les dépenses du gouvernement fédéral ont bondi de 17,4%, en raison de l'aide financière apportée aux ménages et aux entreprises.

Recommande: