L'ancien agent de Victor Osimhen règle ses comptes — LOSC

30 Juillet, 2020, 18:56 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Un changement d'agent de dernière minute

Une véritable surprise pour Benoit Czajka, qui avait finalisé les détails du futur contrat du buteur avec le club italien.

"Et pour tout vous dire, Victor ne voulait pas aller en Italie". Basé en Espagne, il a notamment représenté un Roberto Carlos en fin de carrière.

"Alors que tout allait se réaliser, nous avons été subitement écartés pour être remplacés par un nouvel agent..." Je lui dis: "Ok", mais mon vol pour Naples était finalement complet et je ne peux m'y rendre. "Il ne pouvait pas signer sans moi" avant qu'il apprenne que son mandant de représentation a été arrêté brutalement. Évidemment je suis conscient que cela puisse paraître important pour le commun des mortels, mais il s'agit d'un travail de beaucoup d'années, de sacrifices personnels qui ont aboutis aujourd'hui à faire de Victor Osimhen le joueur qu'il est devenu, et qui a la valeur qu'il a sur le marché! "Ce que je comprends, c'est qu'on essaye de justifier 'le travail' du 'nouvel agent', en ayant repris la négociation depuis le début". Ce que l'intéressé dément: "Ce sont des bêtises qu'on a mis dans la tête du joueur".

Dans une interview accordée à " France Football ", Jean-Gérard Benoit Czajka, agent historique d'Osimhen, explique les coulisses de sa mise à l'écart lors du transfert de l'attaquant du LOSC vers Naples. On a des écrits de Naples, il y a une commission garantie que nous avons reçue par mail de M. Giuntoli (le directeur sportif du Napoli) de 5 M€ pour le travail effectué, ce qui constitue environ 8 % du total du contrat brut négocié. "On est loin des bonus personnels négociés comme l'a déclaré Victor dans la presse", a-t-il assuré.

Convaincu que l'accord actuel entre Naples, Lille et Osimhen reste similaire à celui qu'il avait réussi à négocier, Benoit Czajka semble déterminé à se faire entendre pour éviter de telles pratiques à l'avenir.

Chose qu'il compte bien faire: "Nous avons toujours travaillé honnêtement avec Victor, chose que ne peut pas dire bon nombre d'agents, nous sommes dans notre bon droit".

Recommande: