Joe Biden réapparaît en public pour la première fois depuis deux mois

10 Juillet, 2020, 06:23 | Auteur: Lynn Cook
  • Donald Trump

Un message relayé par le président américain sur son propre compte Twitter.

Cette nouvelle critique de Biden s'ajoute à un bon nombre de flèches lancées par le candidat démocrate aux prochaines élections au président républicain pour sa gestion de la crise de la COVID-19. Son épouse Jill Biden et lui avaient enfilé des masques noirs pour aller déposer une gerbe sur un monument aux morts dans l'Etat du Delaware, le lundi. "Le président républicain semblait avoir du mal à contrôler ses émotions".

Ce contraste correspond en grande partie au type de partisans des deux candidats, poursuit-il.

"Les démocrates sont largement soutenus par les femmes [.], or, les femmes sont fortement favorables aux mesures de distanciation sociale et au port du masque". Accentuant peut-être les différences dans la perception du danger, la pandémie s'est abattue plus férocement jusqu'ici sur les régions qui votent démocrate, avec une mortalité plus élevée, selon des études du New York Times et de The Economist. Ils perçoivent le masque comme un signe de faiblesse.

Donald Trump a créé la polémique aux Etats-Unis ce week-end en allant jouer au golf dans son club. Chaque grand médecin du monde dit que vous devriez porter un masque dans une foule.

La campagne de l'ancien vice-président de Barack Obama s'était brusquement arrêtée avec les premières décisions de confinement en mars.

Alors que les États-Unis observent ce lundi 25 mai le Memorial Day, un jour férié consacré à la mémoire des soldats américains morts à la guerre, le pays s'apprête à passer la barre hautement symbolique des 100 000 morts du Covid-19.

Joe Biden n'avait participé à aucun événement public depuis un débat dans un studio de télévision contre son ex-rival des primaires Bernie Sanders le 15 mars, un confinement handicapant en pleine campagne présidentielle, alors que son adversaire Donald Trump est très présent dans l'actualité et sort régulièrement de la Maison-Blanche.

"Il a l'air de devenir plus incohérent à mesure qu'il sent qu'il prend du retard dans les sondages", a déclaré le candidat démocrate.

Les critiques visant le milliardaire républicain sont aussi alimentées par le fait qu'il avait lui-même, lorsqu'il n'était pas encore entré en politique, vivement attaqué Barack Obama sur ce thème.

Recommande: