Décès du célèbre compositeur Ennio Morricone à l'âge de 91 ans

10 Juillet, 2020, 06:37 | Auteur: Sue Barrett
  • AUDIO | Légende de la musique et du cinéma Ennio Morricone est décédé la nuit dernière

Il s'est éteint à l'âge de 91 ans dans la nuit du 5 au 6 juillet.

Pour résumer, et à en croire Ennio Morricone, dans ses jours de mauvaise humeur, les films de Sergio Leone n'auraient été que des westerns de série B sans sa musique, alors que, pour ce dernier, Morricone n'aurait pas connu le destin qu'on sait sans ses films à lui. " Ainsi Stravinsky comparait-il la musique de film à la musique "sérieuse ". Mais c'est certainement un air lancinant d'harmonica joué par Charles Bronson dans "Il était une fois dans l'Ouest" (1968), du même réalisateur, qui restera à jamais gravé dans la mémoire des cinéphiles du monde entier. Ennio Morricone redéfinit la musique du western en intégrant des instruments peu utilisés jusqu'alors au cinéma comme la guitare électrique, le sifflement, les guimbardes, les flûtes de pan, etc. Dans Il était une fois en Amérique, ultime collaboration entre Leone et Morricone, la musique avait été composée avant la réalisation.

Pour une poignée de dollars, Le Bon, la brute et le truand, Il était une fois dans l'Ouest, Mon nom est Personne, Le Clan des Siciliens, Mission ou Les Huit salopards...

Les Huit Salopards (The Hateful Eight ) de Quentin Tarantino, en 2015, musique d'Ennio Morricone, avec Samuel L. Jackson, Kurt Russell. Nommé plusieurs fois auparavant, il avait remporté un oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière en 2007. Il n'avait alors que 10 ans. Comme la musique savante ne fait pas vivre son homme, il travaille pour la télévision et se fait arrangeur pour le monde du show-business.

En 1964, il commence une fructueuse collaboration avec Sergio Leone. Une mélodie devenue emblématique, marquée par le cri du coyote qu'on retrouve dans le western spaghetti "Le bon, la brute et le truand" (1966).

Ce 6 juillet 2020 disparaît Ennio Morricone, un des plus importants compositeurs de l'histoire du cinéma, et avec Nino Rota, le plus grand musicien italien pour le grand écran. Ceux-ci ne représentaient, selon lui, que 8% de son travail. Rome était sa "maison". "Pour moi, c'est le plus grand des plus grands ". Il avait été contacté pour faire la musique du célèbre "Orange mécanique".

Tout au long de sa carrière, ce compositeur méticuleux et réputé stakhanoviste a collaboré avec les plus grands, tels que Pier Paolo Pasolini, Dario Argento, Henri Verneuil, Brian de Palma, Terrence Malick ou encore Bernardo Bertolucci. Ses compositions sanguines étaient à la fois poétiques et surprenantes.

Au début de sa carrière, il compose de la musique classique puis petit à petit il se tourne vers une musique plus populaire, grâce à cela, il est repéré par de nombreux artistes ainsi que des réalisateurs de cinéma.

"La nouvelle a été choquante en dépit de son âge, nous espérions tous en secret pouvoir de nouveau jouer de la musique avec lui".

" Nous nous souviendrons pour toujours et avec une reconnaissance infinie du génie artistique du maestro Ennio Morricone. Il nous a fait rêver, il nous a émus et fait réfléchir en écrivant des notes inoubliables qui resteront pour toujours dans l'histoire de la musique et du cinéma".

Recommande: