Le Premier ministre veut "rouvrir les négociations" sur les retraites — France

09 Juillet, 2020, 00:44 | Auteur: Sue Barrett
  • Jean Castex le Premier ministre français a dévoilé son nouveau gouvernement

Le budget 2020 de la Justice, voté en 2019, s'établissait à plus de 7,5 milliards d'euros et en hausse de 4 %.

Le Premier ministre Jean Castex était interviewé ce mercredi matin sur RMC et BFMTV et a évoqué l'hypothèse d'une seconde vague de coronavirus en France.

Jean Castex assume totalement les choix décriés du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin et du nouveau garde des sceaux, Eric Dupont-Moretti.

"Je l'ai reçu, et j'ai fait la proposition car c'est un homme qui m'a paru formidable", dit-il.

Jean Castex entend rouvrir le dialogue avec les syndicats concernant la réforme des retraites, "c'est ma responsabilité" estime le Premier ministre. Il souhaite "décaler la mise en oeuvre" de la réforme de l'assurance-chômage avant de recevoir les partenaires sociaux et les réunir ensemble avant le 20 juillet prochain. Pour lui, "des fois, perdre un mois, deux mois, c'est en gagner", insistant sur la nécessité de poursuivre les négociations. Celui qu'on surnommait "monsieur déconfinement" lorsqu'il travaillait pour son prédécesseur Édouard Philippe, a également annoncé l'existence d'un plan de reconfinement. "En Guyane vous l'avez vu, ça se passe mal", a-t-il poursuivi.

La Guyane, territoire voisin du Brésil particulièrement touché par l'épidémie, comptait mardi 5 178 cas (+124 en 24 heures), 123 patients hospitalisés et 30 en réanimation, et 21 décès. Il a indiqué souhaiter mettre en place un Haut-Commissariat au plan, pour "rééclairer l'action publique d'une vision de long terme", et n'a pas exclu que François Bayrou, chef du Modem et allié d'Emmanuel Macron, soit nommé à sa tête.

Recommande: