Le champion Reckful est mort — World of Warcraft

08 Juillet, 2020, 08:24 | Auteur: Sue Barrett
  • Byron

"Il était un pionnier du streaming et a contribué à propulser toute cette industrie", écrit-elle aussi, à propos de celui qui oeuvrait sous le pseudonyme de Reckful. Sa passion pour le monde des jeux vidéo ne se limite pas au streaming en direct. Depuis quelque temps, Bernstein travaillait également comme développeur et développait son premier vrai jeu vidéo, " Everland ", qui devait sortir vers la fin de l'année 2020. Ce jeudi 2 juillet, le streamer Byron Bernstein, connu sous le pseudo Reckful, est mort à l'âge de 31 ans.

Byron Bernstein souffrait de dépression et de troubles mentaux depuis de nombreuses années. C'est tellement douloureux... Quelqu'un que j'aime s'est tué. "J'aurais aimé pouvoir dire quelque chose pour l'empêcher", a-t-elle partagé sur Twitter. "Byron était quelqu'un qui parlait de ses combats afin d'aider les autres à faire de même, a expliqué Twitch dans un communiqué". Je suis vraiment désolé de ne pas pouvoir. Merci d'avoir été dans ma vie. Je t'aime toujours. " a-t-elle écrit.

Et les messages publiés par le trentenaire quelques heures avant sa mort confirmeraient cette thèse: " Ahh, je me sens mal pour quiconque doit faire face à ma folie ", " S'il vous plaît, sachez simplement que dans ces situations, la personne folle ne se sent pas en contrôle de ses actions "... Mais Reckful était surtout connu pour être l'une des premières personnalités à créer du contenu autour de ses performances, faisant de lui un joueur très populaire et attachant. L'information a d'abord été rapportée par l'ancienne petite amie de Reckful, "BlueGoesMew", puis elle a été confirmée par l'acteur Andy Milonakis et un autre streameur du nom de NymN. " Je sais que je serai toujours un peu trop fou... et c'est la preuve... mais au moins tu ne t'ennuieras jamais". Il avait été très affecté par le suicide de son frère durant son adolescence. La raison du post est que je sais qu'elle est celle que je veux pour toujours, et je voulais qu'elle sache que mon engagement est réel. Il m'a fait réaliser que je ne savais RIEN sur la dépression, RIEN sur les problèmes de santé mentale (...) Nous nous aimions, mais cela est venu avec ses difficultés.

Recommande: