Dépeint comme un mari violent, Johnny Depp au tribunal contre le Sun

07 Juillet, 2020, 17:53 | Auteur: Sue Barrett
  • Dépeint comme un mari violent Johnny Depp poursuit le Sun au tribunal

Johnny Depp est bien décidé à ne pas voir son nom traîné dans la boue.

Portant un foulard sombre lui couvrant le visage et des lunettes de soleil, l'acteur est arrivé par l'entrée principale à la Haute Cour de Londres, qui doit consacrer environ trois semaines à cette affaire, avec une liste de témoins prévus digne d'un casting de stars. Leur divorce annoncé début 2017 après un peu plus d'an de mariage avait fait la Une de la presse américaine. Initialement prévu à la mi-mars, le procès a été reporté en raison de la pandémie de nouveau coronavirus. Dans la procédure de divorce, Amber Heard avait retiré sa plainte et Johnny Depp lui avait versé sept millions de dollars, que l'actrice avait reversé à des associations. L'actrice texane avait évoqué de nombreuses violences conjugales "physiques et psychologiques" pendant toute leur relation.

L'article en question, avait été publié en avril 2018 et s'appuyait sur les 14 accusations de violences envers l'acteur entre début 2013 et mai 2016.

Le procès devrait commencer ce mardi, les ex de Johnny Depp, Winona Ryder et Vanessa Paradis, devant témoigner pour sa défense. Johnny Depp la poursuit devant les tribunaux après qu'elle a prétendu avoir été la cible de violences domestiques alors qu'elle était mariée à Johnny Depp.

Le juge a en revanche rejeté jeudi la demande de Johnny Depp que soient publiées "toutes les communications" entre Amber Heard et deux hommes qu'il soupçonne d'avoir entretenu des liaisons avec son ex-femme.

Vanessa Paradis, avec qui il a eu Lily-Rose Melody et Jack John Christopher III, a raconté dans son témoignage écrit que son ex était " un homme et un père gentil, attentif, généreux et non-violent". A la barre de manière virtuelle sont attendues Vanessa Paradis et Winona Ryder, deux ex-compagnes de Johnny Depp. Ces messages ont été envoyés fin février-début mars 2015 par la star hollywoodienne quand elle séjournait en Australie pour un tournage, peu avant un incident présumé qu'Amber Heard a décrit comme "un supplice de trois jours d'agressions physiques".

Malgré ces accusations, l'acteur est aussi défendu par certains de ses proches. Il s'agirait selon l'acteur du fondateur de Tesla et SpaceX Elon Musk (apparaissant dans les contacts comme "Rocketman") et du comédien James Franco.

Johnny Depp a par ailleurs entamé une autre procédure en diffamation contre Amber Heard aux Etats-Unis.

Recommande: