Migrants: L'Ocean Viking sauve 47 personnes en provenance de Libye

05 Juillet, 2020, 23:41 | Auteur: Lynn Cook
  • Migrants L’Ocean Viking sauve 47 personnes en provenance de Libye

Jeudi, deux hommes se sont jetés par-dessus bord dans un geste désespéré.

Le navire humanitaire Ocean Viking a reçu dimanche 5 juillet l'autorisation de l'Italie pour débarquer les 180 migrants, secourus en Méditerranée, à Porto Empedocle, en Sicile, a annoncé l'ONG SOS Méditerranée.

Etant donné la "tension extrême" qui y règne, l'Ocean Viking s'est donc déclaré "en état d'urgence", une première pour un bateau de SOS Méditerranée, dont les opérations de secours en mer depuis quatre ans et demi avaient commencé avec l'Aquarius. Vendredi, avant même la distribution du petit-déjeuner, une autre tentative de suicide ainsi qu'une bagarre impliquant plusieurs migrants ont eu lieu à bord du bateau.

Le pont est désormais divisé en plusieurs groupes, explique encore l'AFP: d'un côté, environ 130 migrants "patientent dans le calme", espérant rejoindre les rives de l'Europe après avoir fui la Libye; de l'autre, 44 Tunisiens, Marocains et Egyptiens composent "une minorité agitée" pour laquelle SOS Méditerranée a demandé une évacuation médicale en raison de "détresse psychologique aiguë".

Certaines personnes se trouvent à bord depuis le 25 juin.

Les membres d'une équipe médicale dépêchée par les autorités dans le port sicilien de Pozzallo "ont établi l'absence de problèmes sanitaires particuliers et ont également rapporté que les tensions enregistrées sur le bateau (de l'ONG SOS Méditerranée) sont en voie d'être apaisées", a indiqué samedi 4 juillet une source au ministère de l'Intérieur.

"Depuis vendredi, c'est aussi l'équipage qui est visé par des menaces, parfois de mort", toujours selon l'AFP. Après plusieurs requêtes auprès des autorités italiennes et maltaises, l'Ocean Viking n'avait jusqu'ici reçu que des réponses négatives des deux pays et la tension était brusquement montée à bord, à tel point que le navire s'était déclaré vendredi en " état d'urgence ", une première. Une solution qu'a déplorée SOS Méditerranée, pour qui la situation actuelle est la "conséquence directe d'un blocage long et inutile en mer". On parle d'une situation très inquiétante, il pourrait y avoir des morts. Le droit maritime international est clair, ils doivent débarquer le plus rapidement possible dans un port sûr.

Le navire humanitaire Ocean Viking a secouru en mer 47 migrants en Méditerranée au sud de l'île italienne de Lampedusa.

La situation s'était fortement dégradée à bord du bateau qui cherchait depuis des jours un port où pouvoir débarquer les rescapés.

Recommande: