Plus de 100 morts dans un glissement de terrain en Birmanie

04 Juillet, 2020, 01:01 | Auteur: Lynn Cook
  • Un glissement de terrain fait plus de 120 morts dans une mine de jade birmane

Les recherches, compliquées par la nuit, se poursuivaient jeudi soir et le bilan pourrait encore s'alourdir.

Les secours ont passé une grande partie de la journée à rechercher les victimes, utilisant des pneus comme radeaux de fortune. L'accident s'est produit dans les mines de jade du nord du pays, dans le canton de Hpakant, près de la frontière chinoise. Des pluies diluviennes continuaient à s'abattre sur la région et les équipes ont dû interrompre les recherches. "On aurait pu avoir des centaines de morts " sans cet avertissement, d'après elle. En cause, les conditions de travail très périlleuses, surtout pendant la saison de la mousson.

Ce drame est survenu, ce jeudi, dans des mines de jade situé dans le nord de la Myanmar.

En 2019 par exemple, une cinquantaine de mineurs avaient trouvé la mort dans un glissement de terrain, également dans des mines de jade, précise notre correspondante à Rangoun, Sarah Bakaloglou. La pierre est ensuite largement destinée à être écoulée dans la Chine voisine.

Les glissements de terrain dans les mines mal réglementées de Hpakant sont courants, avec quelque 116 personnes décédées dans un incident similaire dans la région en 2015. Résultat, beaucoup de grandes mines ont fermé et les sites ne sont plus surveillés, permettant le retour de nombreux mineurs indépendants. La catastrophe était "évitable ", a déploré auprès de l'AFP Hann Hindstrom qui travaille pour cette ONG. Il y a un "besoin urgent" de réglementer encore davantage cette industrie.

Ce commerce aide à financer les deux côtés d'une guerre civile qui dure depuis plusieurs décennies entre des insurgés de l'ethnie kachin et les militaires birmans.

Recommande: