L’USA déplore un triste record quotidien des contaminations — Coronavirus monde

03 Juillet, 2020, 09:52 | Auteur: Lynn Cook
  • Le coronavirus continue de frapper durement le continent américain

En Amérique latine et aux Caraïbes, la situation reste également inquiétante, notamment au Brésil: le pays a franchi mercredi le cap des 60.000 morts du coronavirus, après avoir enregistré 1.038 décès supplémentaires au cours des dernières 24 heures, a annoncé le ministère de la Santé.

En parallèle, les hospitalisations augmentent dans plusieurs foyers comme Houston (Texas) et Phoenix (Arizona).

Au Texas, près de 8000 nouveaux cas ont été recensés depuis mercredi, forçant le gouverneur républicain du Texas Greg Abbott, un allié du président Donald Trump, à rendre le port du masque obligatoire dans les lieux publics de son grand Etat du Sud américain, à la veille des festivités du 4 juillet.

Publié à la veille du week-end prolongé de la fête nationale américaine, marquée par des réunions familiales ou de grands rassemblements pour assister aux feux d'artifice, ce décret du gouverneur donne responsables locaux le pouvoir d'interdire certains rassemblements de plus de dix personnes en extérieur.

Une flambée des nouvelles infections a été signalée au cours de la semaine écoulée à travers le pays, braquant les projecteurs sur la gestion de la crise sanitaire par le président Donald Trump et poussant des gouverneurs à suspendre ou faire marche arrière dans leurs plans de déconfinement. Les plus fervents partisans de Donald Trump n'en portent que rarement. Un vigile a même été abattu pour avoir demandé à un client de se couvrir le visage avant d'entrer dans un magasin.

En raison de cette remontée des contaminations, certains États ont dû faire une pause dans le processus de déconfinement. Vendredi dernier, il a mis fin aux services en salle dans les bars.

Autre Etat du sud devenu un foyer de contamination, la Floride a elle rapporté 10'000 tests positifs supplémentaires jeudi, battant son record de nouveaux cas.

De 40.000 nouveaux cas détectés par jour aux Etats-Unis, la pandémie pourrait bondir à 100.000 si "on ne renverse pas la tendance", a averti Anthony Fauci, directeur de l'Institut américain des maladies infectieuses.

"Cela va être une soirée extraordinaire, avec des feux d'artifice comme peu de gens en ont vu", a-t-il prédit jeudi.

Pourquoi c'est cataclysmique. Après un pic en avril autour des 30'000 cas confirmés quotidiens, le nombre de personnes infectés par Covid-19 est reparti à la hausse aux Etats-Unis pour dépasser les 40'000 depuis le 25 juin.

En Californie, les bars, restaurants et cinémas ont été contraints de refermer leurs portes.

Au nombre des décès au Pérou figure le chef indigène de l'ethnie awajun, Santiago Manuin, âgé de 63 ans, figure du combat en faveur de l'Amazonie et des droits humains.

La pandémie a fait au moins 512.383 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 19H00 GMT.

Recommande: