Les Rolling Stones haussent le ton contre Donald Trump

30 Juin, 2020, 11:35 | Auteur: Sue Barrett
  • Les Rolling Stones menacent Trump de procès s’il continue à utiliser leur musique

Donald Trump ne peut pas toujours avoir ce qu'il veut.

Les avocats du groupe travaillent avec l'organisation de défense des droits BMI pour empêcher le président américain d'utiliser l'une de leurs chansons lors d'événements de campagne.

La campagne de Trump aurait diffusé You Can't Always Get What You Want des Stones lors du rassemblement du président le 20 juin à Tulsa (Oklahoma). Les Rolling Stones ont sollicité la BMI (équivalent de la SACEM outre-atlantique), fondée en 1939 et fonctionnant sans but lucratif, à des fins très précises.

Les Stones sont loin d'être les seuls à se plaindre de l'utilisation non autorisée d'un morceau par Donald Trump. "Si Donald Trump ne respecte pas cet avertissement et persiste, il serait alors poursuivi en justice pour avoir brisé l'embargo et avoir joué de la musique non autorisée" ont continué les Rolling Stones dans leur communiqué.

Il y a quelques jours à peine, la succession de Tom Petty publié la campagne avec un avis de cesser et de s'abstenir sur son utilisation de sa chanson I Won't Back Down.

Chanson iconique de la discographie de Bruce Sptingsteen, "Born In The USA" est utilisée par l'équipe de Ronald Reagan lors de la campagne pour sa réélection en 1984.

Le groupe de rock Queen s'est plaint après que M. Trump ait marché sur la scène pour We Are The Champions lors de la Convention nationale républicaine dans l'Ohio alors qu'il faisait campagne pour les élections de 2016. De nombreux artistes ou ayants droit ont eux aussi dénoncé l'usage de leurs œuvres pendant les rassemblements républicains.

Recommande: