L’OMS envoie une équipe en Chine — Origine du coronavirus

30 Juin, 2020, 15:24 | Auteur: Lynn Cook
  • 'La dure réalité est que c'est loin d'être fini'

Cette situation a même 'dégénéré' avec le retrait des Etats-Unis de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), que Trump accuse de mal gérer la crise sanitaire et d'avoir un penchant pour la Chine.

Nous voulons tous que tout cela se termine. Nous voulons tous reprendre nos vies.

La pandémie "s'accélère" actuellement, a-t-il relevé. M. Ghebreyesus déplore cependant le "manque d'unité nationale et de solidarité mondiale" et craint que le "pire" soit à venir.

"L'OMS va envoyer " la semaine prochaine " une équipe en Chine en vue de déterminer l'origine du nouveau coronavirus".

Nous pourrons mieux combattre le virus lorsque nous saurons tout sur ce dernier, y compris comment il a commencé, a déclaré le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours d'une conférence de presse virtuelle.

Le patron de l'organisation a appelé gouvernements et citoyens à mettre en place des "solutions simples" afin de "sauver des vies maintenant": "tester, tracer, isoler, et mettre en quarantaine les cas".

Selon un comptage effectué par l'AFP à partir de sources officielles, mais que les experts pensent largement sous-estimé, 502.599 décès et 10,2 millions de cas étaient officiellement recensés lundi soir.

Le nombre des décès répertoriés dans le monde a doublé en un peu moins de deux mois (250 000 le 5 mai) et 50 000 décès supplémentaires ont été enregistrés ces dix derniers jours.

L'Europe est le continent qui compte le plus de décès (196.273 pour 2.652.674 cas), suivie par la zone Etats-Unis/Canada (134.371, 2.652.279), l'Amérique latine et les Caraïbes (112.162, 2.486.089), l'Asie (33.594, 1.243.058), le Moyen-Orient (15.668, 733.753), l'Afrique (9.646, 384.144) et l'Océanie (133, 9.244).

Selon le directeur général de l'OMS, le virus se propage de manière agressive.

Pour tenter d'amortir le choc économique de la pandémie, le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré lundi vouloir s'inspirer du président américain Franklin D. Roosevelt.

"Nous espérons que nous allons trouver une solution" dès le conseil européen des 17 et 18 juillet, qui portera sur l'adoption du plan de relance de 750 milliards d'euros proposé par la Commission européenne, "même si le chemin est encore long", a-t-elle fait valoir.

Six mois après son apparition en Chine, l'épidémie de Covid-19 continue de progresser dans le monde.

En revanche, la Corée du sud poursuit son retour à la normale. Les États-Unis sont le pays le plus touché, suivis du Brésil, du Royaume-Uni, de l'Italie et de la France.

Recommande: