Haine en ligne: la chaîne Youtube de Dieudonné supprimée

30 Juin, 2020, 20:39 | Auteur: Sue Barrett
  • En mai Twitter a pour la première fois masqué un message de Donald Trump jugeant qu’il incitait à la violence

Des chaînes suprémacistes américaines ont également été supprimées, là encore pour avoir enfreint "de façon répétée" les règles de la plateforme de vidéos, en affirmant par exemple que certains groupes d'individus étaient inférieurs à d'autres. La page du polémiste, qui comptait environ 400.000 abonnés, a disparu ces dernières heures après une décision de Google, maison mère de YouTube.

Condamné à plusieurs reprises pour ses déclarations antisémites, l'humoriste français Dieudonné a été banni de YouTube.

"Cette suppression fait suite à des enfreintes répétées à notre règlement de la communauté YouTube", a expliqué Google France, qui rappelle que la plateforme de vidéos en ligne "a renforcé ses règlements sur le "hate speech" (discours haineux, NDLR) en juin de l'année dernière", et vient de supprimer plusieurs chaînes de suprémacistes blancs aux États-Unis.

La disparition de la chaîne de Dieudonné est une excellente nouvelle, a réagi auprès de l'AFP Frédéric Potier, le délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT en France (Dilcrah), qui avait effectué de nombreux signalements.

Si la chaîne de Dieudonné a été, elle aussi, emportée par cette vague, c'est parce que ses "dernières vidéos, publiées au moment du confinement, trahissent l'obsession antijuive de leur auteur", selon Noémie Madar, présidente de l'Union des étudiants juifs de France (UEJF), interrogée par Le Point.

"Cette fermeture fait suite à l'action de l'UEJF et de ses partenaires antiracistes qui combattent depuis des années, au jour le jour, la propagation des idées racistes, antisémites et négationnistes du pseudo-humoriste", s'est réjouie l'organisation sur Facebook. Dieudonné compte sur ces réseaux respectivement 150 000 et 1,2 million de personnes abonnées.

De son côté, l'humoriste condamné de nombreuses fois a dénoncé, toujours sur Facebook, des "pressions israéliennes". "Nous rappelant les autodafés des heures les plus sombres de l'Histoire", a-t-il également regretté. Dieudonné M'Bala M'Bala avait pourtant quelque 400 000 abonnés mais YouTube a décidé de renforcer ses sanctions contre les messages haineux et applique sa nouvelle politique en la matière. Sa dernière condamnation date de novembre: il avait écopé de 9.000 euros d'amende, pour complicité d'injure à caractère antisémite, après la publication d'une vidéo et d'une chanson intitulées "C'est mon choaaa".

Recommande: