Chine: découverte d'un virus de grippe porcine pouvant provoquer une pandémie

30 Juin, 2020, 16:26 | Auteur: Jonathan Ford
  • Tous les travailleurs au contact des porcs doivent être surveillés selon les chercheurs

En ces temps troublés par l'incertitude sanitaire liée au Covid-19, voilà une découverte inquiétante qui risque d'alimenter le climat de psychose générale! Il s'agit d'un virus de grippe porcine, appelé G4.

Il descend génétiquement de la souche H1N1, qui avait provoqué une pandémie en 2009.

Durant cette période, des chercheurs d'universités chinoises, accompagnés de collègues du Centre chinois de prévention et de lutte contre les maladies, ont récolté plus de 30 000 prélèvements nasaux réalisés sur des porcs, répartis dans des abattoirs d'une dizaine de provinces du pays, ainsi qu'un hôpital vétérinaire. La majorité était de la nouvelle variété, qui est devenue dominante chez les porcs depuis 2016.

Les chercheurs ont ensuite réalisé diverses expériences en laboratoire et sur des furets, des animaux très utilisés dans la recherche sur la grippe car leurs symptômes sont comparables à ceux des humains: ils ont de la fièvre, toussent et éternuent.

Des expérimentations qui ont permis aux scientifiques d'observer que ces virus G4 étaient plus infectieux que les autres, qu'ils se répliquaient dans les cellules humaines et qu'ils provoquaient, chez les furets, des symptômes plus graves que le souches connues jusqu'alors. En outre, selon des tests in vitro, l'immunité obtenue après contact avec les virus humains de la grippe saisonnière ne protégerait pas contre le G4.

C'est une nouvelle dont on se serait bien passé. "L'inquiétude est que les infections d'humains par les virus G4 ne mènent à une adaptation humaine et n'augmentent le risque d'une pandémie humaine".

Des agriculteurs ont aussi présenté des niveaux élevés du virus dans leur sang, ajoutent les auteurs de l'étude, estimant qu'une surveillance étroite de la population - et principalement des personnes travaillant dans l'industrie porcine - doit être mise en place de manière urgente.

En Chine, la pandémie de coronavirus aurait causé la mort de 4634 personnes, selon un bilan paru ce lundi.

Recommande: