Mort de George Floyd : Floyd Mayweather va payer les funérailles

04 Juin, 2020, 02:24 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Mort de George Floyd Les faits requalifiés en homicide volontaire

Les quatre policiers qui ont interpellé George Floyd à Minneapolis sont dorénavant poursuivis par la justice et sa mort a été requalifiée de "meurtre", comme le réclamaient des centaines de milliers manifestants américains, ont annoncé les autorités.

Les résultats annoncés mardi, ont été sans appels, George Floyd est mort par " homicide causé par une asphyxie due à une compression du cou et du dos ayant causé un manque de circulation sanguine vers le cerveau ".

La maire de Washington Muriel Bowser a protesté contre l'envoi des militaires "dans les rues américaines contre les Américains", une attaque reprise par de nombreux gouverneurs démocrates. "Des milliers de soldats lourdement armés", a même appuyé le président américain.

Tandis que Donald Trump s'exprimait dans les jardins de la Maison Blanche aux airs de camp retranché, la police dispersait avec du gaz lacrymogène des centaines de manifestants rassemblés à l'extérieur de l'enceinte. Majoritairement pacifistes durant la journée, les manifestations basculent dans la violence une fois la nuit tombée, donnant lieu à des pillages et des affrontements entre contestataires et forces de l'ordre. Pour des actes de violences, des dégradations ou pour non-respect du couvre-feu. Arrivé, Bible en main, devant ce bâtiment emblématique surnommé "l'église des présidents", il a déclaré: "Nous avons un grand pays", et "c'est le plus grand pays du monde". Les forces de l'ordre avaient auparavant évacué les nombreux manifestants présents sur le site et dans le square Lafayette adjacent. Pour la deuxième semaine, ces foules dénoncent la mort de George Floyd, cet Afro-Américain de 46 ans tué lors de son interpellation par un policier blanc, le 27 mai à Minneapolis, ainsi que les violences policières et raciales en général.

Ni le renvoi de l'agent coupable de la bavure, Derek Chauvin, ni son arrestation postérieure n'ont calmé les esprits, bien au contraire: les protestations se sont propagées dans au moins 140 villes américaines. La moitié des 50 Etats américains ont aussi décidé de déployer des soldats de la Garde nationale.

"Nous sommes reconnaissants de ce développement important avant que ne soit inhumé le corps de George Floyd", a ajouté la famille, en référence aux obsèques de la victime prévues la semaine prochaine. Des manifestations contre les brutalités policières et le racisme aux Etats-Unis ont aussi eu lieu ces derniers jours en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Irlande, aux Pays-Bas, au Canada et en Nouvelle-Zélande.

Recommande: