Mort de George Floyd : Des manifestations éclatent dans tous les Etats-Unis

03 Juin, 2020, 06:24 | Auteur: Lynn Cook
  • Minneapolis

Deux voitures de police ont fendu la foule pour écarter les manifestants.

Dans la nuit, des agents en tenue anti-émeutes ont chargé les manifestants qui ont défié le couvre-feu, les repoussant avec des fumigènes et des grenades assourdissantes.

"Peu de temps avant, les manifestants affichaient leur détermination à rester sur place".

Ce développement judiciaire fait suite à une troisième nuit d'émeutes dans cette grande ville du Minnesota, dans le nord du pays, où les manifestants réclament que justice soit rendue. "Manifester contre une telle brutalité est un droit et une nécessité".

Donald Trump, qui a dénoncé à plusieurs reprises la mort "tragique" de George Floyd, a estimé que les émeutiers déshonoraient sa mémoire.

Le gouverneur du Minnesota, Tim Walz, a attribué le chaos régnant à Minneapolis à des éléments extérieurs à son Etat qui pourraient être, selon lui, des anarchistes mais aussi des suprémacistes blancs ou des trafiquants de drogue.

Quelque 5.000 soldats de la Garde nationale ont été déployés dans 15 États et à Washington, et 2.000 autres se tiennent prêts à intervenir si nécessaire, a indiqué dimanche la Garde nationale.

Vendredi soir, 2500 policiers et soldats de la Garde nationale et l'imposition d'un couvre-feu n'avaient pas empêché Minneapolis de s'embraser, avec de nombreux pillages et incendies volontaires.

Les images épouvantables ont fait le tour de la planète et ont ému des millions de personnes. "Ma ville a mal, brûle", commentait Kyle Johnson, 28 ans. Les autorités de Washington, Los Angeles, Houston, Minneapolis et une trentaine d'autres communes américaines font face à des mouvements de contestation très vifs, avec des excès de violences la nuit. Des groupes de voisins se sont réunis pour mettre sur pied des stratégies de défense commune, des commerçants ont calfeutré leurs boutiques avec des planches de bois.

La tension est également montée samedi dans le reste du pays. A Atlanta, des véhicules de patrouille de la police ont été brûlés.

Conséquence, des manifestations qui avaient pourtant commencé dans le calme ont vite dégénéré. Dans une vidéo devenue virale, on voit ce policier maintenir pendant de longues minutes son genou sur le cou de Georges Floyd, qui se plaint de ne pouvoir respirer, jusqu'à sa mort par étouffement.

Alors que son mari, le policier licencié Derek Chauvin, a été inculpé pour homicide involontaire après la mort de l'Afro-Américain George Floyd, Kellie Chauvin a fait savoir par son avocat qu'elle voulait divorcer.

Recommande: