Un homme retrouvé mort près d'une voiture brûlée (vidéo) — Minneapolis

02 Juin, 2020, 13:06 | Auteur: Lynn Cook
  • Mort de George Floyd : plus de 200 manifestants arrêtés à New York

Des manifestations contre les bavures policières et les discriminations raciales ont aussi eu lieu dans d'autres villes des Etats - Unis, à New York, Los Angeles, Atlanta, Chicago ou encore Miami. Des voitures et des entreprises ont été incendiées, les mots "je ne peux pas respirer" ont été peints à la bombe partout dans les bâtiments et un incendie dans une poubelle a brûlé près des portes de la Maison Blanche, alors que des dizaines de milliers de personnes ont marché pacifiquement dans les rues de la ville pour protester contre la mort de George Floyd.

Le président Donald Trump a promis de "stopper la violence collective", après trois nuits d'émeutes à Minneapolis, où cet Afro-Américain de 46 ans est mort lundi aux mains de la police. " Nous ne devons pas laisser un petit groupe de criminels et de vandales détruire nos villes ", a-t-il lancé en attribuant les débordements à " des groupes de l'extrême gauche radicale " et notamment " antifa " (antifascistes). Il s'agit, selon lui, " d'instiller la peur et de déstabiliser nos grandes villes. La police militaire américaine ne peut légalement intervenir sur le territoire américain qu'en cas d'insurrection.

Vendredi soir, 2500 policiers et soldats de la Garde nationale et l'imposition d'un couvre-feu n'avaient pas empêché Minneapolis de s'embraser, avec de nombreux pillages et incendies volontaires.

Pour l'instant, seul le policier Derek Chauvin " a été placé en détention ", a déclaré le commissaire John Harrington, du département de la Sécurité civile du Minnesota.

Dans la journée, les habitants de Minneapolis, armés de balais et de pelles, ont tenté de donner une autre image de leur ville, nettoyant tous les débris laissés par les émeutes.

La tension est également montée samedi dans le reste du pays. Des heurts entre policiers et manifestations secouent depuis plusieurs soirs les plus grandes villes du pays.

"Le président Trump aggrave les choses", a déclaré la maire sur CBS. A Los Angeles, cinq policiers ont été blessés et plusieurs centaines de personnes arrêtées lorsqu'une manifestation pacifique a dégénéré, avec là aussi des commerces incendiés et des pillages. C'est lui que l'on voit dans une vidéo virale maintenir son genou sur le cou de George Floyd pendant de longues minutes, alors que ce dernier se plaint de ne pas pouvoir respirer.

"La famille de George Floyd, à laquelle le président Donald Trump a annoncé avoir parlé, a salué l'arrestation du policier comme un premier pas sur " la voie de la justice", mais l'a jugée " tardive " et insuffisante." Nous voulons une inculpation pour homicide volontaire avec préméditation.

"Les preuves soutiennent l'asphyxie comme cause du décès et l'homicide comme circonstance de la mort", a souligné lors d'une conférence de presse Allecia Wilson, médecin légiste de l'université du Michigan, qui a pu examiner le corps de la victime.

Recommande: