15 personnes tuées dans le Nord (communiqué)

02 Juin, 2020, 02:09 | Auteur: Lynn Cook
  • Attaques terroristes au Burkina Faso: 50 morts et des blessés en 02 jours

Des individus armés ont tué, le samedi 30 mai 2020, 25 personnes au marché de bétail à Kompienbiga dans l'Est du Burkina, selon le gouverneur de la région. "Plus d'une trentaine de corps ont été rassemblés hier", a témoigné un autre habitant, "sans nouvelles" de son frère présent au marché lors de l'attaque. "Le bilan provisoire est dix morts, dont cinq civils et cinq gendarmes, et une vingtaine de blessés évacués au Centre hospitalier régional et de personnes portées disparues", a précisé le porte-parole du gouvernement burkinabé.

Une source sécuritaire, qui s'est refusée à donner un bilan, a confirmé que "l'attaque a été menée sur le marché de bétail, qui se tient habituellement les samedis" par "des éléments des groupes armés terroristes venus à bord de motocyclettes".

En avril, l'opposition politique burkinabé avait dénoncé un "blocus sur Djibo (chef-lieu de la province du Soum, à 200 km au nord de Ouagadougou), ville-martyre coupée du reste du pays" par des "groupes armés terroristes".

En janvier, neuf commerçants avaient été assassinés et un véhicule calciné lors d'une attaque sur ce même axe.

Craignant ces attaques récurrentes dans le Nord, les transporteurs organisent des convois accompagnés par les groupes d'autodéfense qu'ils paient.

Les régions situées à l'est et au nord du Burkina Faso sont les plus touchées du pays par les exactions djihadistes, qui ont fait plus de 900 morts et 860'000 déplacés depuis cinq ans.

Recommande: