ASSE - Caïazzo balance : l’arrêt de la Ligue 1 s’est fait sans concertation !

01 Juin, 2020, 20:09 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Le président du conseil de surveillance de Saint Etienne et du syndicat Première Ligue Bernard Caïazzo le 20 mai 2019 à Washington

Le dirigeant des Gones qui a souvent été critique envers ses homologues vient de recevoir une réponse du président du club rival de l'AS Saint-Étienne Bernard Caïazzo. Alors que le président de l'Olympique Lyonnais se bat sur tous les fronts possibles depuis des semaines pour faire redémarrer la saison de Ligue 1, et ce malgré la décision définitive de la Ligue de football professionnel (LFP) d'interrompre les championnats le 30 avril dernier, plusieurs présidents de l'élite refusent de se voir porter le chapeau de cet arrêt et rejettent cette décision sur le gouvernement.

"On n'a pas la responsabilité (de l'arrêt de la saison), celui qui l'a c'est le Premier ministre et le gouvernement. Il a des informations que nous n'avions pas", a insisté Bernard Caïazzo, le président de Première Ligue. "Quelle ne fut pas notre surprise d'entendre le Premier ministre dire 'la saison 2019-2020 ne pourra pas reprendre'". Y a-t-il eu concertation avec les clubs? Non.

Waldemar Kita dévoile même que la Ligue française était la première à vouloir reprendre: "Début avril, on était les seuls sur les cinq grands championnats à faire la proposition de reprendre". On était en avance, et on s'est foutu de (nous).

"Est-ce qu'il y a eu concertation avec les autres pays?"

L'annonce gouvernementale a été "assez brutale", a-t-il ajouté, Gérard Lopez estimant de son côté que "c'est arrivé du jour au lendemain" et que le foot français a été "mis devant le fait accompli". On a fait un truc complètement différent des autres, et le foot français dans sa totalité se retrouve lésé.

Peut-on, dans ce cas, faire machine arrière et terminer la saison, comme l'espère Aulas? "Aujourd'hui, pour des questions organisationnelles, c'est trop dur, a regretté Waldemar Kita".

"Des diffuseurs, nous n'en avons plus", a également souligné Caïazzo, alors que Canal+ et beIN Sports ont rompu leur contrat de diffusion des championnats.

Recommande: