Covid-19: la Grèce ouvre ses frontières à 29 pays

31 Mai, 2020, 08:49 | Auteur: Lynn Cook
  • La Grèce autorisera davantage de vols en provenance de l’UE à partir du 15 juin

La Grèce a annoncé vendredi qu'elle allait ouvrir ses aéroports d'Athènes et de Thessalonique (nord) aux touristes en provenance de 29 pays du monde entier à partir du 15 juin, date du début de la saison touristique, selon le ministère du Tourisme. La liste des pays concernés par cette décision cite notamment le Liban, Chypre, la Chine, l'Allemagne, l'Australie, la Bulgarie, la Roumanie, la Corée du Sud et la Finlande.

"Les passagers de ces avions ne seront pas soumis à des mesures strictes de quarantaine, à l'exception de ceux arrivant des régions les plus touchées par le Covid-19 dans ces Etats européens, comme l'Ile-de-France (Paris et ses environs), quatre régions italiennes (Emilie-Romagne, Lombardie, Piémont, Vénétie) et quatre autres en Espagne (Madrid, Catalogne, Castille et Leon, Castille-La-Manche), a-t-il ajouté".

Outre l'UE, les touristes venant de Suisse, Norvège, des pays balkaniques voisins de la Grèce comme l'Albanie, la Serbie ou la Macédoine du Nord, sont également autorisés à atterrir aux aéroports d'Athènes ou Thessalonique, deuxième ville grecque dans le nord du pays.

Le ministère n'a pas exclu l'élargissement de cette liste d'ici le 1 juillet, date de l'ouverture des aéroports régionaux grecs.

D'après un document du ministère grec des Affaires étrangères diffusé samedi, la Grèce s'en est remis aux recommandations de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) pour déterminer quels aéroports de l'UE sont encore à haut risque en matière de pandémie.

Représentant environ 20 % du Produit intérieur brut (PIB) de l'économie du pays, l'industrie du tourisme mise sur la reprise de la saison, dont la moitié a été déjà perdue, selon des professionnels de ce secteur.

À l'arrivée des touristes et voyageurs de ces pays, les autorités sanitaires procéderont à des contrôles aléatoires, est-il précisé.

Recommande: