Des tests sur des hamsters prouvent l'efficacité des masques — Coronavirus

22 Mai, 2020, 13:53 | Auteur: Lynn Cook
  • 5437685854_d630fceaff_b

En France, pendant cette période de déconfinement, les masques sont obligatoires dans les transports en commun, dans les lieux où les règles de distanciation ne peuvent être respectées comme certains commerces, mais sinon, libre à chacun de les porter ou non.

Les chercheurs ont ensuite imaginé trois scénarios possibles et ont placé des barrières de masques juste sur les cages comprenant les sujets infectés, des masques couvrant les sujets sains et des cages sans aucune barrière de masque.

Cependant, lorsque le masque a été placé sur la cage infectée, ce taux d'infection est tombé à 16,7%. Soulignons que Yuen Kwok-yung fait partie des plus ardents partisans des masques, et estime qu'ils sont un des éléments décisifs, voire " le plus important " dans la lutte contre la pandémie.

Toutefois, Benjamin Cowling, professeur à l'école de santé publique de l'université de Hong kong, et auteur d'une étude approfondie publiée en avril, sur l'efficacité du masque sur les coronavirus saisonniers (comme celui du rhume), appelle à la prudence devant une étude dont les résultats n'ont pas été officiellement rendus publics.

Les chercheurs ont placé dans deux cages distinctes mais rapprochées des hamsters infectés et des hamsters sains. Pour ce faire, les chercheurs ont placé des cages avec des hamsters préalablement infectés au coronavirus, près de cages avec des hamsters en bonne santé.

Alors que le débat sur l'efficacité du port de masques pendant une pandémie se poursuit, une nouvelle étude donne du poids aux arguments des professionnels de la santé et des chefs de gouvernement selon lesquels le port d'un masque réduit effectivement la transmission du virus - et de façon spectaculaire.

"La transmission peut être réduite de 50 (points de pourcentage) lorsque des masques chirurgicaux sont utilisés, en particulier lorsque des masques sont portés par des personnes infectées", a-t-il déclaré. "En conséquence, le port universel du masque est vraiment important", conclut-il. " " Cette étude utilise de petits animaux plutôt que des humains, et il n'est pas certain que l'infection se répandrait de la même manière chez l'homme.

Des experts de l'université de Hong Kong viennent de rendre un rapport sur des tests faits sur les hamsters.

Il faut noter que c'est la première étude qui observe spécifiquement les effets des masques sur le Covid-19. Le port du masque obligatoire et généralisé doit-il être imposé? "Il est mieux d'en porter que de ne pas en porter", précise Benjamin Cowling.

Un grand pas en avant dans la stratégie de lutte contre le coronavirus. Il y a de nombreux facteurs responsables des réponses réussies par les autorités en Asie.

Recommande: