"Nous n’avons jamais été en rupture" de masques, selon Emmanuel Macron

20 Mai, 2020, 10:30 | Auteur: Sue Barrett
  • Emmanuel Macron hyper-président ? Il aime

La France n'a "jamais été en rupture" de masques, a affirmé Emmanuel Macron, dans un reportage diffusé lundi 18 mai par BFTMV.

"Ce qui est vrai, c'est qu'il y a eu des manques, qu'il y a eu des tensions!"

"Une déclaration qui a choqué, à droite comme à gauche, et valu de vives critiques au chef de l'État". "C'est ça qu'il faudra regarder pour le corriger, pour le prévenir et on voit bien que ça nous amène à changer de logique en profondeur sur certains de ces sujets qui paraissaient totalement innocents", a-t-il néanmoins admis.

Et d'ajouter: "Ayons collectivement l'honnêteté de dire qu'au début du mois de mars, encore plus en février ou en janvier, personne ne parlait des masques parce que nous n'aurions jamais pensé être obligés de restreindre la distribution de ceux-ci pour les soignants".

Ces déclarations n'ont pas manqué de faire réagir l'opposition politique. "Comment le Président peut-il oser dire cela alors que son gouvernement a MENTI sur l'utilité même des masques justement pour cacher la pénurie?"

Questionné sur d'éventuelles "erreurs de communication " qu'il aurait pu commettre autour de cette pénurie de masques qui a suscité la polémique au plus fort de la crise, le président de la République a en effet assuré que les "choses (avaient) été gérées ", expliquant qu'il y avait eu " une doctrine restrictive pour ne jamais être en rupture ". Sa consoeur à l'Assemblée national Danièle Obono, élue France insoumise, a indiqué essayer de peser ses termes, se demandant "comment caractériser politiquement, sans faire de la psychiatrisation de comptoir?" Tant de mépris, déni, arrogance. "Terrifiant". Le Parti communiste français a également versé dans l'analyse psychologique. C'est au-delà des mots, de l'entendement. C'est un autre monde, une autre galaxie.

"Il a osé!", a commenté de son côté Eric Ciotti, député Les Républicains des Alpes-maritimes. Et nous n'avons jamais été en rupture.

Recommande: