Coronavirus : Edouard Phillipe annonce une aide pour 800 000 jeunes

05 Mai, 2020, 02:51 | Auteur: Jonathan Ford
  • Le Premier ministre présente son plan de déconfinement au Sénat

"Tous les enfants en ont besoin, mais certains en ont encore plus besoin que d'autres", assure Edouard Philippe. Un point d'étape sera effectué "début juin" sur ces mesures que le Premier ministre a reconnues "très contraignantes".

Si Bruno Retailleau dit douter aussi de la capacité du pays à procéder à 700 000 tests par semaine, le "problème" tiendrait moins au nombre matériel de tests qu'aux "bras", à "la capacité de faire ces tests, de les exploiter, de remonter les 25 personnes qu'une [personne positive] a croisées", admet le chef du gouvernement. Ainsi, les "étudiants ayant perdu leur travail ou leur stage" et les "étudiants ultramarins isolés qui n'ont pas pu rentrer chez eux" se verront verser "début juin" une somme de 200 euros. Elle sera versée à la mi-juin.

A lire aussi: Aide de 200 € pour les jeunes: quelles sont les conditions pour en bénéficier?

"Durant ses 50 minutes d'allocution, Édouard Philippe a aussi annoncé le report du déconfinement à Mayotte où " le virus circule activement " et indiqué que les interdictions d'arrivée dans tous les territoires d'Outre-mer seraient maintenues " au-delà du 11 mai " avec " obligation de quatorzaine ". Le Premier ministre a apporté des précisions sur certains aspects. Le masque sera uniquement obligatoire lorsque les règles de distanciation sociale "risquent de ne pas être respectées ".

Édouard Philippe a rappelé que les écoles maternelles et élémentaires vont rouvrir à partir du lundi 11 mai "partout sur le territoire et sur la base du volontariat". Préoccupé par la "bombe à retardement" d'un trop long décrochage scolaire chez certains élèves, il insiste aussi sur le "colossal coût social, humain, économique" du confinement.

" La réouverture des écoles nous semble donc une priorité, sociale et républicaine, qu'il faut évidemment concilier avec nos impératifs sanitaires", a-t-il ajouté. Cette reprise doit se faire "avec des aménagements, avec de la bonne volonté ". Par la suite, "nous l'adapterons progressivement ", a annoncé le Premier ministre.

Revenant sur la polémique entourant les masques, le chef du gouvernement a fait savoir qu'"il n'y a jamais eu de stocks cachés" de masques par les entreprises de la grande distribution, évoquant un "malentendu". "Je peine à comprendre quel intérêt aurait eu la grande distribution à cacher des stocks au lieu de les vendre", a expliqué le Premier ministre. L'Histoire nous dira qui avait raison. Un point sera à nouveau fait le 14 mai pour voir si un assouplissement est possible le 18, une semaine après le reste de la France. "Ce n'est pas de gaieté de cœur que nous avons choisi par précaution sanitaire de prolonger la fermeture des restaurants et des cafés, des cinémas et des théâtres, des manifestations sportives et culturelles, des plages, des lacs, des salles des fêtes", a détaillé le Premier ministre.

La date d'installation des conseils municipaux élus le 15 mars reste inconnue, mais Edouard Philippe a annoncé la saisie du Conseil scientifique, qui remettra un rapport au Parlement "dans les plus brefs délais". "S'agissant du deuxième tour des municipales, je crois qu'il faut encore attendre un peu", a dit Edouard Philippe.

Recommande: