Coronavirus : la barre des 3.000 décès à l'hôpital dépassée en France

31 Mars, 2020, 01:06 | Auteur: Lynn Cook
  • Un membre de l’équipe médical à la Pitié-Salpêtrière à Paris le 27 mars 2020

Pour la région Ile-de-France, désormais la plus impactée et qui s'attend à un "pic" cette semaine, 954 décès ont été comptabilisés dans les hôpitaux (+147) et 1 792 personnes ont été placées en réanimation (+124); 597 nouveaux patients ont été hospitalisés portant leur nombre total à 7 689. "Les quinze premiers jours d'avril seront difficiles, encore plus difficiles que les 15 jours qui viennent de s'écouler", a insisté le chef du gouvernement, après avoir annoncé la veille la prolongation du confinement du pays jusqu'au 15 avril.

La " surveillance syndromique en population", c'est son nom, devrait permettre une meilleure estimation du nombre de cas avérés de contaminations en France, et donc de l'évolution de l'épidémie.

.

Face à cette aggravation attendue, la France souhaite atteindre un objectif de 14 000 à 14 500 lits de réanimation, alors que le pays comptait 5 000 lits de réanimation avant l'apparition de l'épidémie sur le territoire en février, a déclaré le ministre de la Santé Olivier Véran, présent au côté du Premier ministre.

Un nouveau cap est franchi en France.

Ce lundi soir, le bilan officiel de la direction générale de la Santé (DGS), énoncé par Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, fait état de 418 nouveaux décès dans les hôpitaux ces dernières 24 heures, soit 3 024 morts à ce jour dans l'Hexagone.

"C'est ce nombre quotidien d'entrées en réanimation qui est l'élément le plus important à surveiller pour prédire notre capacité à prendre en charge les malades les plus graves".

Stephen Powis, directeur médical de la branche anglaise du NHS. Le problème se pose notamment pour les décès dans les Ehpad (de plus en plus touchés par l'épidémie), qui ne sont pas inclus dans les chiffres. Il a exhorté les Britanniques à respecter les mesures de confinement visant à freiner la propagation du SARS-CoV-2. L'épidémie s'accélère aussi au Royaume-Uni, avec désormais 1.228 morts pour quelque 20.000 cas confirmés.

Recommande: