Mort de Patrick Devedjian — Coronavirus

29 Mars, 2020, 15:07 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Coronavirus : Patrick Devedjian, le président des Hauts-de-Seine et de Paris La Défense testé positif au Covid-19

Plusieurs personnalités politiques opposées son parti se sont aussi exprimées.

Le président du conseil départemental des Hauts-de-Seine et ancien ministre de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy Patrick Devedjian (LR) est décédé dans la nuit de samedi à dimanche des suites du coronavirus, a annoncé à l'AFP son service de presse. "Je suis étranglée de chagrin". C'est un homme que j'ai connu quand j'avais une vingtaine d'années, par l'intermédiaire de son épouse Sophie.

Il était venu planter un arbre, un catalpa, en provenance du Domaine départemental de la Vallée-aux-Loups - Maison de Chateaubriand dans les Hauts-de-Seine. Selon le Parisien, l'état de Patrick Devedjian n'inspirait alors plus d'inquiétude et il n'avait pas eu besoin d'être placé sous respirateur artificiel. Roger Karoutchi estime que Patrick Devedjian "va manquer dans le paysage" mais "laisser une empreinte". "C'était un homme, malgré parfois des apparences abruptes, plein d'humour et d'une immense culture", a-t-il indiqué. L'eurodéputé s'est dit "très choqué" par la mort de l'ancien député des Hauts-de-Seine. Brice Hortefeux a également salué "un caractère très libre" et "un goût certain pour la provocation". "J'étais d'origine arménienne et c'était aussi une façon, pour moi, de me sentir français". Patrick Devedjian disait qu'il était un résistant parcequ'il était arménien. Gérard Larcher a ensuite présenté ses condoléances à la famille du défunt. "Mais ça a été extrêmement brutal, parce que nous l'avions tous eu par SMS il y a quelques jours et les choses semblaient sous contrôle", a réagi Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France, sur BFMTV.

Recommande: