Les préservatifs menacés d'une pénurie mondiale à cause du confinement — Coronavirus

29 Mars, 2020, 21:54 | Auteur: Lynn Cook
  • Coronavirus: vers une pénurie mondiale de préservatifs

Le directeur de l'un des plus grands fabricants de préservatifs du monde a mis en garde contre une pénurie mondiale de ce moyen de contraception.

L'entreprise Karex Bhd, située en Malaisie, fabrique 20% de la quantité de condoms dans le monde, soit 1 sur 5.

C'est déjà un manque de 100 millions de préservatifs, normalement commercialisés à l'échelle internationale par des marques telles que Durex, fournis aux systèmes de santé publics tels que le NHS britannique ou distribués par des programmes d'aide tels que le Fonds des Nations Unies pour la population.

Vendredi, l'entreprise a été autorisée à reprendre la production, mais avec seulement 50% de ses effectifs, en vertu d'une dérogation spéciale pour les industries critiques: "Il faudra du temps pour relancer les usines et nous aurons du mal à répondre à la demande en fonctionnant à "la moitié de sa capacité", a déclaré le PDG de l'entreprise Goh Miah Kiat à The Guardian". "Je suis inquiet pour beaucoup de programmes humanitaires".

"Nous allons voir une pénurie mondiale de préservatifs partout, ce qui va être effrayant", a-t-il déclaré. Cette pénurie peut durer des mois.

La Malaisie est le pays le plus touché de l'Asie du Sud-Est, avec 2 161 infections et 26 décès. S'ajoute à cela le fait que dans d'autres pays-producteurs de préservatifs, notamment la Chine, l'Inde ou la Thaïlande, la situation sanitaire est aussi inquiétante.

Compte tenu de la forte expansion du coronavirus dans leur pays, les autorités malaisiennes ont ordonné la fermeture des frontières et instauré un confinement, au moins jusqu'au 14 avril. Karex Berhad est actuellement en négociation avec le gouvernement malaisien pour tenter d'obtenir une autorisation exceptionnelle de réouverture de ses usines.

Recommande: