Un homme meurt après avoir ingéré du phosphate de chloroquine — Coronavirus

24 Mars, 2020, 16:22 | Auteur: Jonathan Ford
  • Coronavirus : Un homme meurt après avoir ingéré du phosphate de chloroquine

"Trump disait que c'était pratiquement comme un remède", a-t-elle expliqué.

Le couple a consommé une dose beaucoup trop forte de phosphate de chloroquine: une cuillère à café chacun selon elle.

Lundi, un service de santé américain, le Banner Health, a indiqué qu'un patient est décédé après avoir pratiqué une auto-médication à la chloroquine pour prévenir le Coronavirus. Il y a de bonnes chances que cela puisse avoir un énorme impact. Ce serait un don du ciel si cela marchait. "Nous verrons", a déclaré le président américain lors de son point presse quotidien. Peu onéreuse, utilisée depuis des décennies, cette molécule est souvent injectée à des personnes se rendant dans des zones infestées par le parasite du paludisme que transmet le moustique à l'homme. Il a notamment relayé lundi sur Twitter un article consacré à un homme en Floride qui assure que le médicament antipaludéen lui a "sauvé la vie".

Votre adresse mail est collectée par Le Parisien pour vous permettre de recevoir nos actualités et offres commerciales. Il est mieux toléré. Ils ont été pris de nausées et de vomissements après avoir pris ce produit qu'ils ont confondu avec la chloroquine, un médicament conçu pour lutter contre le paludisme.

Même si aucun médicament n'est approuvé pour prévenir ou traiter la Covid-19, la maladie causée par le coronavirus, certaines recherches préliminaires suggèrent qu'elle pourrait être utile comme thérapie.

"Nous sommes inquiets car la plupart vont s'administrer des médicaments sans aucun encadrement, ni aucune idée du dosage dans le cas du coronavirus", explique la responsable nigériane. "Nous avons déjà eu deux cas d'empoisonnement hospitalisés à Lagos mais nous allons certainement voir d'autres cas se multiplier dans les prochains jours", a-t-elle ajouté.

L'Organisation mondiale de la santé appelle à la prudence concernant la véritable chloroquine, en raison du faible nombre de patients qui ont eu recours à ce traitement.

En Chine, des chercheurs ont annoncé mi-février des résultats positifs après des essais cliniques de chloroquine sur une centaine de malades du Covid-19 dans une dizaine d'hôpitaux.

Recommande: