"Le docteur Raoult est un phénomène" — Eric Cantona

24 Mars, 2020, 23:23 | Auteur: Jonathan Ford
  • Coronavirus: à Marseille les tests organisés par le professeur Raoult attirent la foule

Le comité scientifique "exclut toute prescription dans la population générale ou pour des formes non sévères à ce stade, en l'absence de toute donnée probante", a-t-il souligné.

"Ces deux médicaments sont dits "à marge thérapeutique étroite", ce qui signifie que la dose efficace et la dose toxique sont relativement proches", avertit le 20 mars 2020 la Société française de pharmacie sur son site. Une décision qui ne fait pas l'unanimité dans la sphère scientifique, alors que les essais cliniques ne sont pas terminés.

Le professeur Didier Raoult, qui fait polémique avec ses préconisations pour un traitement à la chloroquine des malades du Covid-19, ne participera pas aux prochaines réunions du conseil scientifique conseillant l'exécutif sur la maladie, a annoncé l'institut hospitalo-universitaire qu'il dirige à Marseille.

En France, plusieurs élus font monter la pression pour généraliser rapidement l'utilisation de la chloroquine.

Didier Raoult est l'un des plus grands experts mondiaux en matière de maladies infectieuses et tropicales. Quant à Donald Trump, il en a vanté les mérites à plusieurs reprises, notamment dans ces tweets du 21 mars.

Depuis maintenant plusieurs semaines, le professeur Didier Raoult prône l'usage de la chloroquine pour soigner les patients atteints du Covid-19.

Depuis qu'il procède systématiquement aux dépistages, l'IHU a détecté et traité 1 000 patients positifs.

"Malgré la petite taille de l'échantillon, notre étude montre que le traitement à l'hydroxychloroquine est associée, de façon significative à une diminution/disparition de la charge virale (.) et ses effets sont renforcés par l'azithromycine", selon l'étude cosignée par le Pr Raoult. Le maire de Nice, Christian Estrosi, est tombé malade et a utilisé le traitement en question et en a été guéri.

De son côté, l'AP-HP (hôpitaux publics parisiens) a constaté une forte demande en hydroxychloroquine des pharmacies d'hôpital depuis vendredi. Ses essais cliniques ne répondraient pas à tous les critères et ne permettraient pas d'affirmer avec certitude l'efficacité de la chloroquine. Ce médicament est autorisé à utilisation malgré des mises en garde de certains spécialistes qui craignent qu'il ne veuille que créer de "faux espoirs chez les gens".

Recommande: