Jean-Jacques Goldman adresse en chanson son soutien au personnel soignant — Coronavirus

23 Mars, 2020, 19:52 | Auteur: Sue Barrett
  • Jean-Jacques Goldman de retour

"C'est des pères et des mères, docteurs, brancardiers, aide-soignantes, infirmières, agents de sécurité, qui ont mille raisons de rester confinés, mais leur propre raison de ne pas laisser tomber".

Après les chanteurs Matthieu Chedid et Jean-Louis Aubert, c'est au tour de Jean-Jacques Goldman de prendre la parole sur les réseaux sociaux en période de confinement. Devant son écran, le chanteur et personnalité préférée des Français a choisi de réinterpréter un couplet et le refrain de " Il changeait la vie ", l'un de ses tubes sorti en 1988, en hommage aux soignants, qui chaque jour depuis le début de l'épidémie se mobilisent.

Jean-Jacques Goldman tient à n'oublier personne et adresse plusieurs "mercis" à toux ceux qui vont aussi travailler pour continuer à faire vivre le pays, "les boulangers, les politiques, les équipages, les cheminots, les militaires, les ambulanciers, les taxis", énumère le chanteur.

Dans la vidéo qui accompagne la bande son, on voit Jean-Jacques Goldman chanter devant la caméra, manifestement chez lui. Et loin des beaux discours, des grandes théories, à leurs tâches chaque jour, sans même attendre un merci, ils sauvent des vies.

"Dans les paroles modifiées, l'artiste fait ensuite référence aux " caissières", aux " éboueurs", aux " paysans", aux " facteurs", mais aussi aux " cadres " et aux " PDG " qui " pensent, têtus, avoir un rôle à jouer ".

Le titre, Il changeait la vie, figurait sur l'album Entre gris clair et gris foncé paru en 1987. Les chercheurs vont le trouver, mais ils ont besoin de nous tous. "Alors soyez prudents et soyez fiers".

Recommande: