Faut-il généraliser le traitement à la chloroquine — Coronavirus

23 Mars, 2020, 18:37 | Auteur: Sue Barrett
  • Christian Estrosi positif au Covid-19

Le spécialiste des maladies infectieuses Didier Raoult a conduit à Marseille une première étude prometteuse, mais sur un échantillon de 24 patients seulement. L'édile a répété avoir toute confiance en le professeur Raoult.

"Avec le préfet, les acteurs locaux, Christian Estrosi a le sentiment que c'est la meilleure façon de protéger sa population", a commenté lors d'un point presse le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. Il s'agit d'un mélange de plaquenil, un antipaludique à base d'hydroxychloroquine, et de l'antibiotique zithromax. Mais chez les Républicains, de nombreuses voix s'élève pour généraliser ce traitement. "Plusieurs personnes m'ont témoigné avoir pris le traitement et avoir eu une guérison accélérée", écrit Laura Tenoudji qui recueille des témoignages de personnes ayant testé ce protocole.

"J'ai proposé que l'auberge de jeunesse rue Sacha Guitry ainsi que l'internat du lycée Masséna puissent proposer des places supplémentaires aux plus fragiles qui se manifesteraient". "Il y a urgence", a-t-elle conclu. "En 48 heures, j'étais sur pieds, et j'ai la chance de ne pas ressentir d'effets secondaires".

Un essai clinique européen a été lancé dimanche dans au moins sept pays européens, dont la France, pour tester quatre traitements expérimentaux contre le coronavirus, qui va inclure en tout 3 200 patients.

Samedi, le ministre de la Santé Olivier Véran avait indiqué avoir demandé à ce que l'étude du professeur Raoult "puisse être reproduite à plus large échelle dans d'autres centres hospitaliers, par d'autres équipes indépendants". "Mais aujourd'hui je n'ai aucune donnée suffisamment validée scientifiquement, médicalement, pour tendre à une recommandation", a ajouté Olivier Véran, qui espère des résultats d'ici 15 jours.

Recommande: