Trump défend l'usage de "virus chinois", une formule "très exacte" — Coronavirus

19 Mars, 2020, 14:06 | Auteur: Lynn Cook
  • Coronavirus – Donald Trump : « Le monde est en guerre contre un ennemi caché… »

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré mercredi matin que les citoyens américains travaillant pour le New York Times, le Wall Street Journal et le Washington Post avec des pouvoirs expirant avant la fin de l'année devaient rendre leurs cartes de presse dans les 10 jours.

En réaction, le président américain a annoncé une fermeture de la frontière avec le Canada, son deuxième partenaire économique, sauf pour les déplacements jugés essentiels et les marchandises.

Mais justement, alors que le monde tente tant bien que mal de se coordonner face à la pandémie, les deux grandes puissances rivales ne cessent de s'écharper. " Trump a tweeté lundi, qualifiant avec désinvolture le coronavirus de "virus chinois", a écrit Donald Trump". "Il est venu de Chine. Je pense que c'est une formule très exacte", a-t-il martelé. L'agence de presse officielle Chine nouvelle a dénoncé cette expression mettant en exergue une tendance "racistes et xénophobes pour rejeter la responsabilité de l'épidémie sur d'autres pays". Sans résultats scientifiques définitifs sur l'origine du virus, qui a été détecté pour la première fois en décembre à Wuhan, Pékin exhorte à ne pas montrer du doigt la Chine. Nous expliquons sur notre chaîne YouTube. Cette guerre des mots a ravivé les tensions diplomatiques, récurrentes depuis l'arrivée au pouvoir de Donald Trump début 2017. Ses remarques sont intervenues quelques heures après que le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, ait déclaré qu'il regrettait la décision de la Chine et qu'il espérait que Pékin la reconsidérerait. La rapide interdiction d'entrée aux États-Unis des personnes en provenance de Chine a toutefois provoqué l'ire de Pékin.

Il a également déclaré que la Chine prendrait des mesures réciproques contre les journalistes américains en général sur les visas, les révisions administratives et les reportages, sans fournir de détails.

Donald Trump a annoncé mercredi qu'il allait recourir au "Defense Production Act", une disposition qui permettra à son administration de faire accélérer la production des équipements nécessaires à la lutte contre l'épidémie de coronavirus.

Recommande: