Tout savoir sur les attestations de déplacement pendant le confinement

19 Mars, 2020, 14:53 | Auteur: Sue Barrett
  • Attestation de sortie de domicile confinement

En cas de déplacement professionnel, vous devrez présenter aussi "un justificatif de l'employeur attestant que le télétravail est impossible" en plus de l'attestation, indique une porte-parole du ministère de l'Intérieur à franceinfo Cette règle s'applique au secteur public comme aux entreprises privées. Cette mesure exceptionnelle a pris effet depuis l'entrée en vigueur du confinement sur l'ensemble du territoire.

Une seconde attestation est désormais obligatoire pour justifier de ses déplacements en France.

Le ministre de l'Intérieur s'est montré catégorique: "Les consignes sont claires: restez chez vous".

Lors d'une allocution faisant suite au conseil des ministres du mardi 17 mars, Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, a annoncé l'obligation de se munir d'une attestation professionnelle pour se déplacer. Il est possible de rédiger une attestation à la main sur le modèle du document officiel ci-dessous. L'attestation doit indiquer la date du jour, être signée, et mentionner le motif du déplacement, ainsi que le moyen de transport utilisé.

Les déplacements tolérés concerneront ceux effectués entre domicile et travail quand c'est absolument nécessaire, pour aller faire ses courses, pour raisons de santé, ou encore pour "motif familial impérieux ou l'assistance de personnes vulnérables", a détaillé Christophe Castaner.

Elle est désormais de 135 euros en cas de méconnaissance de l'obligation de se munir du document justifiant d'un déplacement autorisé, ainsi que la violation des mesures restrictives prises sur le plan local.

Comment le respect de ces mesures va-t-il être contrôlé?

Où trouver une attestation de déplacement dérogatoire?

Fini la solution plus simple de pouvoir télécharger son attestation sur son smartphone. 100 000 policiers et gendarmes seront mobilisés sur des points de contrôle fixes et mobiles.

"Notre objectif n'est pas de sanctionner, mais d'en appeler à la responsabilité de tous (...)", a poursuivi le ministre.

Recommande: