Le Royaume-Uni se prononce enfin sur la situation — Coronavirus

19 Mars, 2020, 17:26 | Auteur: Lynn Cook
  • Boris Johnson lors d'une conférence de presse contre le coronavirus

Les Britanniques doivent cesser tout contact non-essentiel avec les autres en évitant notamment de se rendre dans les pubs et stopper les déplacements qui ne seraient pas indispensables pour combattre la propagation du coronavirus, a déclaré lundi le Premier ministre britannique, Boris Johnson. Mais sans attendre, les gouvernements locaux gallois et écossais ont annoncé la fermeture des écoles à partir de la fin de la semaine. "De plus en plus d'enseignants s'isolent chez eux, les écoles s'approchent du point où elles n'ont plus assez de personnel pour tourner", a insisté Nicola Sturgeon, la première ministre écossaise. Selon le conseiller scientifique du gouvernement britannique Patrick Vallance, il juge plutôt "raisonnable" d'estime le nombre à 55.000 personnes touchées par le virus.

Par ailleurs, 20.000 militaires ont été placés en alerte pour former une "force de soutien Covid" et venir en aide aux services publics. Le gouvernement a indiqué que la cadence de test dans les hôpitaux devrait grimper à 25.000 par jour dans les prochaines semaines. Quelque 150 d'entre eux seront spécialement formés au transport d'oxygène au profit du système de santé. "Nous vivons dans un pays de libertés, nous n'avons pas tendance à imposer ce genre de restrictions (.) mais nous n'écarterons rien", a juste avancé le Premier ministre.

"Le moment est venu pour chacun de mettre fin à tout contact non essentiel avec les autres et stopper tout déplacement non nécessaire", a-t-il dit lors d'une conférence de presse.

Elles constituent cependant un net renforcement par rapport à la stratégie controversée adoptée jusqu'alors, qui consistait essentiellement à isoler les personnes présentant des symptômes ou revenant de zones à risque pour alléger la pression sur les services de santé et favoriser l'émergence d'une "immunité collective".

Une telle mesure ne serait utilisée que dans des cas extrêmes, et pour une période aussi réduite que possible, pour "assurer la sécurité de la frontière britannique", souligne le gouvernement sur son site internet.

Une non-décision qui inquiète la population mais également les propriétaires de ces lieux musicaux: "Parce que le gouvernement a simplement conseillé au public d'éviter les pubs, les clubs et les théâtres, les propriétaires de ces lieux ne pourront faire aucune réclamation d'assurance pour perte de revenus".

Recommande: