"Le grand favori c'est le PSG...", selon Klopp — Ligue des champions

21 Février, 2020, 00:44 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Ligue des champions Liverpool  Atlético et Dortmund  PSG ouvrent les huitièmes de finale

Dure soirée pour les favoris!

Saul Niguez ouvre le score pour l'Atlético Madrid contre Liverpool au Wanda Metropolitano, le 18 février. Sa qualification contre le PSG ne relève pas de l'utopie. Et les Madrilènes auraient même pu alourdir le score par Alvaro Morata, sans un sauvetage du gardien brésilien Allison (26e). En tête du classement des buteurs de la LDC, à égalité avec Robert Lewandowski (10 buts chacun), l'international Norvégien n'a eu besoin que de 7 matchs pour atteindre ce total à seulement 19 ans. Et Paris sera privé de Marco Verratti, suspendu, qui fut son meilleur homme sur le terrain.

L'histoire du football se souviendra sans doute de la confirmation d'Erling Haaland sur la grande scène du football européen, avec un doublé supersonique (69, 77) pour répondre à l'égalisation de Neymar (75). Bousculés en première période, les joueurs de Thomas Tuchel, qui avait opté pour un 3-4-3 inhabituel, avaient résisté grâce à Keylor Navas.

Mais cela n'a pas vraiment fonctionné, le Borussia harcelant les Parisiens au pressing et profitant de boulevards en contre-attaque.

Le PSG veut rompre la malédiction qui semble le poursuivre à ce stade de la compétition: trois éliminations lors des trois dernières années en 8es de finale.

Le Brésilien, en manque de rythme après une blessure aux côtes, a longtemps été étouffé par la défense, jusqu'à la percée de Kylian Mbappé qui a servi son partenaire brésilien pour le but de l'espoir (75). La qualité de jeu des Reds impressionne, mais leur entraîneur ne fait pas de son équipe une favorite à sa propre succession en ligue des Champions pour autant.

Recommande: