L'Assemblée réclamera plus d'un million d'euros au procès Fillon

20 Février, 2020, 11:13 | Auteur: Sue Barrett
  • L'Assemblée réclamera plus d'un million d'euros au procès Fillon

"Elle était ma première et plus importante collaboratrice", a-t-il déclaré dans l'émission "Vous avez la parole", ajoutant que l'emploi de Pénélope Fillon "n'était pas fictif" et que "les preuves seront apportées durant le procès".

BFMTV révèle que l'Assemblée nationale prévoit de demander 1 081 219 euros au couple Fillon et à Marc Joulaud dans l'affaire des soupçons d'emplois fictifs qui vise l'ancien Premier ministre.

L'audience n'ouvrira que dans cinq jours mais l'Assemblée nationale a déjà fait ses comptes.

Ces sommes "versées par le budget de l'Assemblée nationale" se "répartissent en une part prépondérante concernant le parlementaire Marc Joulaud pour 679 000 euros, et pour le parlementaire François Fillon 401 000 euros", note Yves Claisse.

Penelope Fillon, rémunérée comme collaboratrice à l'Assemblée nationale quand François Fillon était député, est poursuivie pour "complicité et recel" des délits de détournement de fonds publics et d'abus de biens sociaux.L'ancien suppléant de François Fillon à l'Assemblée nationale, Marc Joulaud, maire LR de Sablé-sur-Sarthe et député européen, pour lequel Penelope Fillon a été rémunérée comme collaboratrice entre 2002 et 2007, sera pour sa part jugé pour "détournement de fonds publics". Ce sont des fonds qu'on peut qualifier de "publics", explique une source proche du dossier.

Le 30 janvier dernier sur France 2, François Fillon avait pris la défense de son épouse. Le problème, c'est que cet emploi ne correspondait à rien, n'était pas réel... Lors de cette comparution en reconnaissance préalable de culpabilité, l'ancien député a également été condamné à verser au Palais-Bourbon le montant exact des salaires versés indûment à sa fille, soit 204.777 euros de dommages et intérêts. "Selon elle, l'arbitrage du perchoir n'a rien à voir avec la couleur politique de la majorité ou celle du parlementaire poursuivi". Y compris les intérêts financiers.

Recommande: