Autour du PSG: Nasser Al-Khelaïfi inculpé pour corruption

20 Février, 2020, 13:35 | Auteur: Ruben Ruiz
  • La justice suisse inculpe le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi pour corruption

Entendu par en décembre dernier, Nasser Al-Khelaïfi est ainsi soupçonné d'avoir offert des "avantages indus" à Jérôme Valcke, ancien numéro 2 de la FIFA.

La justice suisse indique ce jeudi que Nasser Al-Khelaïfi est inculpé pour corruption dans une affaire en lien avec "l'attribution de droits médiatiques". Alors que le club de la capitale est dans la tourmente après la défaite concédée à Dortmund (2-1), en match aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions, et l'après-match lunaire qui a suivi, Nasser Al-Khelaïfi a en effet été inculpé par la justice suisse. L'ancien secrétaire de la FIFA aurait reçu de la part d'Al-Khelaïfi l'usage d'une villa en Sardaigne pendant 18 mois, en échange son soutien. Dans un communiqué, le bureau du procureur général suisse a indiqué avoir inculpé les deux hommes "dans le contexte de l'attribution de droits médiatiques de différentes Coupes du monde de football et Coupes des Confédérations de la Fifa".

Jérome Valcke est accusé de corruption passive, de gestion déloyale multiple et qualifiée et de faux dans les titres, précise le MPC jeudi dans un communiqué, qui ajoute que les faits poursuivis ne sont plus qualifiés d'escroquerie. Valcke a été remboursé de l'acompte d'environ 500 000 euros qu'il avait versé à un tiers lors de l'achat d'une villa en Sardaigne, après qu'Al-Khelaifi a acheté la villa par l'intermédiaire d'une entreprise au lieu de Valcke, peut-on également lire. "Valcke a reçu du troisième prévenu trois paiements d'une valeur totale de 1,25 million à sa société Sportunited Sarl". Il accuse ces personnes de corruption passive, pour le premier nommé, et d'instigation à la gestion déloyale.

Recommande: