Auto. F1 : le Grand Prix du Vietnam maintenu malgré le coronavirus

20 Février, 2020, 03:00 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Yann Zimmer Alpine A110 CMR

Le Grand Prix de Formule 1 du Vietnam, le premier à se dérouler dans ce pays d'Asie du Sud-Est, se tiendra à la date prévue du 5 avril à Hanoi, malgré la nouvelle épidémie de coronavirus, ont annoncé mardi à l'AFP les organisateurs de la course.

16 cas de coronavirus ont été confirmés à ce stade au Vietnam.

Il a notamment interdit les vols et les trains de voyageurs à destination et en provenance de Chine continentale. "Bien qu'il s'agisse d'une compétition sportive, il a un impact très important sur le tourisme au Vietnam", a ajouté Tran Trung Hieu, directeur adjoint du département du tourisme de Hanoï, aux médias locaux. Toujours selon la même source, ce Grand Prix, en plus de contraindre la Fédération internationale à faire se disputer trois GP en trois week-ends, se tiendrait en effet sur deux jours, et non trois comme c'est habituellement le cas.

Si cette option est retenue, le circuit de Shanghai accueillerait donc le samedi (21 novembre) les essais libres (qui ont lieu habituellement le vendredi pour les deux premiers et le samedi pour la troisième et dernière séance), tandis que les qualifications pour la course et la course auraient lieu, eux, le même jour, à savoir le dimanche (22 novembre).

Après celui de 2017, la Malaisie avait dû cesser d'organiser, faute de rentabilité, le Grand Prix qu'elle accueillait depuis 1999, victime notamment de la concurrence de Singapour.

Le gouvernement vietnamien a refusé d'injecter de l'argent public pour financer l'épreuve alors que la course automobile reste un sport marginal dans le pays.

En raison du report du GP de Chine, il y aura une période de près d'un mois sans course de F1 entre le Vietnam et le GP des Pays-Bas le 3 mai.

Recommande: