Le comité d'organisation maintient les JO de Tokyo — Coronavirus

17 Février, 2020, 23:41 | Auteur: Ruben Ruiz

Le président du comité d'organisation des Jeux olympiques (JO) de Tokyo, Yoshiro Mori, a une fois de plus affirmé jeudi 13 février, sur fond de "rumeurs irresponsables", qu'il ne comptait pas "reporter" ou "annuler les Jeux" à cause de l'épidémie du Coronavirus.

Le maire du village olympique, Saburo Kawabuchi, a déclaré lors de la réunion fonder ses espoirs sur une augmentation de l'humidité dans l'air pour tuer la maladie.

"Nous avons la saison des pluies qui pourrait vaincre le virus", a-t-il argumenté. 218 autres personnes, dont un agent de quarantaine, ont été infectées sur un bateau de croisière naviguant au large des côtes japonaises. Un officier de quarantaine a également été contaminé à bord.

Au moins 1355 personnes sont mortes dans le pays et près de 60000 ont été contaminées en Chine continentale, un chiffre qui a bondi après la mise en place mercredi d'une nouvelle méthode de détection.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a assuré vendredi ne pas avoir émis d'avis sur la tenue des JO-2020 à Tokyo au regard de l'épidémie de coronavirus, mais s'est dite prête à apporter toute l'assistance technique necéssaire aux organisateurs pour qu'ils prennent leur propre décision. Des participants majeurs avaient annulé leur venue les jours précédents, dont Facebook, Amazon, Sony, NTT DoCoMo ou encore l'opérateur BT. Le Salon du vin de Chengdu du 26 au 28 mars: le plus grand salon de vins et spiritueux de Chine, qui attire en moyenne 400 000 personnes, a été ajourné par les autorités chinoises sans fixer de date ultérieure.

Plusieurs salons chinois qui devaient se tenir à Pékin au premier trimestre ont par ailleurs été reportés: la Beijing Fabric Wallpaper Expo (papiers peints), le Build & Decor (matériaux de construction et décoration) et la China International Door Expo (industrie des portes). Idem pour la Conférence et exposition sur l'aviation d'affaires en Asie de Shanghai, prévue fin avril.

Un certain nombre d'événements sportifs en Asie ont déjà été touchés par l'épidémie de coronavirus. Alors que les championnats du monde indoor d'athlétisme prévus à Nankin ou le Grand Prix de Chine de Formule 1 ont été reportés pour limiter les risques, les organisateurs des JO de Tokyo se montrent confiants.

Recommande: