Alain Souchon, Clara Luciani et Philippe Katerine récompensés

17 Février, 2020, 03:49 | Auteur: Sue Barrett
  • Victoires de la musique : Clara Luciani sacrée artiste féminine de l'année

Clara Luciani avait en effet déjà remporté un trophée dans la catégorie révélation scène lors des précédents Victoires de la musique avec son album Sainte-Victoire, sorti en avril 2018.

"Je suis désemparée", a-t-elle commenté, très émue au moment de recevoir sa distinction.

"La récompense de la meilleure chanson originale a été remise à " Ça va, ça vient " coécrite, composée et interprétée par Vitaa et Slimane". "On est trop contents", s'est réjoui Slimane, qui s'était fait connaître en remportant la 5e saison de The Voice.

"Sans oublier le duo PNL (absent de la cérémonie) qui a, pour sa part, été lauréat de la Victoire " Création audiovisuelle " pour son clip " Au DD", magistralement tourné sur la Tour Eiffel.

Cette année, les catégories récompensées sont passées de treize à huit.

À 75 ans, le chanteur-poète aux textes tantôt acérés, tantôt aigres-doux a reçu vendredi soir le titre de meilleur album de l'année aux Victoires.

La cérémonie s'était ouverte par un discours improvisé de Florent Pagny, président d'honneur, sur l'indépendance des artistes, qui a sans doute donné quelques sueurs froides aux patrons de maisons de disques présents. "J'ai un public merveilleux et je vais encore chialer...", a ajouté Clara Luciani, la voix brisée par l'émotion, qui avait été sacrée l'an dernier dans la catégorie " révélation scène ". Ainsi, les genres rock, électro, musiques du monde, musiques urbaines et rap ont tout simplement disparus alors que la catégorie 'album de chansons' est devenue 'album'.

Avec Les failles, Pomme -Claire Pommet- l'a emporté face à Maëlle, album éponyme de la chanteuse Maëlle, et Tempéraments de Malik Djoudi.

"Cette réforme a fait grincer des dents". "Je voudrais aussi saluer l'auteur-compositeur qui a quand même fait le tour du monde avec les chansons d'un autre, et ton incroyable aventure George Brassens", a-t-il déclaré avant de présenter Vianney, venu interpréter San Francisco avant que l'auteur de ce morceau ne le rejoigne. Véritable confrontation des générations, ces 35e Victoires de la musique devraient malgré tout assurer, mais nous nous sommes permis de décerner nos prix.

"Il faut peut-être élargir encore le nombre de votants" pour que le panel des artistes nommés soit "plus représentatif de la diversité et de la parité de notre société", a indiqué Franck Riester, ministre de la Culture vendredi soir sur France Info, avant d'assister à la cérémonie.

Recommande: